Vous Achat immobilier

Emprunter avec des taux au plus bas

, par La Rédaction

Les taux des crédits immobiliers ont atteint des niveaux historiquement bas, en dessous de 1,3 % pour certains  » bons  » dossiers. C’est le moment d’en profiter pour investir dans l’immobilier à moindre coût. Par Anne-Lise Defrance.

Mais jusqu’où iront-ils ? À chaque nouvelle baisse, les professionnels du crédit sont unanimes : les taux ne pourront plus reculer. Et pourtant… Les niveaux déjà historiquement bas atteints en mai 2015 sont largement enfoncés. “Actuellement, le taux moyen d’un prêt est d’environ 1,70 % sur 15 ans, 2 % sur 20 ans et 2,20 % sur 25 ans. Soit, de manière générale 0,30 % de moins qu’il y a un an”, se félicite Sandrine Allonier, directrice des relations banques du courtier Vousfinancer.com. Mieux encore, cette situation inédite devrait perdurer dans les mois à venir. Un phénomène économique dû à la baisse continue du taux de l’OAT 10 ans (obligations émises par l’État), tombé autour de 0,5 % début mai… Or, c’est sur ce taux obligataire que se basent les banques pour fixer celui des crédits immobiliers. En outre, les banques poussent à la roue.“Les objectifs commerciaux des établissements bancaires pour 2016 sont extrêmement ambitieux”, explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com. “L’épargne ne rapportant quasiment plus rien, le crédit immobilier est devenu le produit d’appel par excellence des banques. Et c’est en faisant des efforts supplémentaires sur les taux qu’elles capteront de nouveaux clients”.
Conjugué à une stagnation des prix de l’immobilier, “c’est donc le moment idéal pour acheter en utilisant le levier du crédit”, souligne Romy Lecoq-Champeau, directrice adjointe du marché des particuliers à la Caisse d’Épargne. Qu’il s’agisse de devenir propriétaire pour la première fois, d’acquérir un nouveau bien ou d’investir, le pouvoir d’achat des ménages a en effet augmenté sous l’effet de la baisse des taux…

 

Un projet d’achat ? Retrouvez cet article dans son intégralité sur le site Intérêts Privés.
14-GabaritGérerArgentIP

La Rédaction


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Druilhe, le

    Bonjour,
    Je m’autorise à contrarier ce point de vue très optimiste qui suggère en permanence que ce serait le moment d’acheter. Avec des prix de l’immobilier stratosphériques par rapport à ceux pratiqués par nos voisins avec des économies plus robustes, les taux d’intérêt à la française avec des crédits contractés en moyenne aujourd’hui sur 25 ans, il est osé de dire que les conditions d’achats soient optimales. Les salaires mobilisés dans de l’immobilier rythme plutôt avec immobilisme quand il est possible de pratiquer d’autres investissements plus productifs. Il ne faudrait pas que ce soit surtout la crédibilité d’une politique monétaire et bancaire qu’il faille alimenter depuis longtemps.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires