Vous calcul-frais-retraite

À quel âge partir à la retraite ?

, par La Rédaction

Tribune – Cette question paraît simple mais les réponses sont multiples. Trois âges sont à distinguer : l’âge légal, c’est-à-dire l’âge à partir duquel on a le droit de partir à la retraite, l’âge du taux plein, c’est-à-dire l’âge à partir duquel on peut partir sans décote ou minoration et enfin l’âge éventuel de départ anticipé à la retraite. Par Valérie Batigne, présidente et fondatrice de Sapiendo-Retraite.fr.

 

1- L’âge légal de la retraite

Cet âge est désormais à peu près le même pour tout le monde. Il est de 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Pour les générations nées entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1954, il varie entre 60 ans et 62 ans : 60 ans et 4 mois pour les personnes nées entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951, 60 ans et 9 mois pour les personnes nées en 1952, 61 ans et 2 mois pour les personnes nées en 1953 et 61 ans et 7 mois pour les personnes nées en 1954.
Les fonctionnaires de catégorie active, c’est-à-dire occupant un emploi considéré “pénible” (aide-soignante, agent d’entretien, cantonniers,..) peuvent partir entre 55 et 57 ans et ceux de la catégorie super-active (certains fonctionnaires de la police nationale, des surveillants de prison ou des ingénieurs contrôleurs de la navigation aérienne) entre 50 et 52 ans.
Dès qu’une personne atteint son âge légal de départ, elle peut faire valoir ses droits à la retraite. Cependant elle n’aura peut-être pas validé le nombre nécessaire de trimestres pour partir à la retraite sans décote (minoration). Elle aura donc dans ce cas peut-être intérêt à attendre son âge du taux plein.

 

2- L’âge du taux plein

C’est l’âge à partir duquel on part sans décote. Deux cas se présentent : soit la personne, dès son âge légal, valide le bon nombre de trimestres requis pour sa génération*. Elle peut partir sans décote dès son âge légal. Soit cette personne n’a pas atteint le nombre requis de trimestres : elle doit dans ce cas attendre d’avoir validé le nombre requis de trimestres ou attendre l’âge du taux plein automatique.
Cet âge est égal à 67 ans pour les personnes nées à partir de 1955, c’est-à-dire cinq ans après l’âge légal. Cet âge du taux plein automatique est généralement le même quels que soient les statuts, à quelques exceptions près. On peut citer, comme pour l’âge légal, les fonctionnaires actifs et super actifs.

 

3- L’âge d’un éventuel départ anticipé

Il existe plusieurs possibilités permettant de partir avant l’âge légal. Le mécanisme le plus utilisé est le départ anticipé pour carrière longue. Il permet de partir à 60 ans à condition d’avoir validé cinq trimestres avant la fin de l’année civile de la 20e année et d’avoir validé tous ses trimestres. Les trimestres doivent être des trimestres cotisés (acquis à travers l’obtention d’un salaire) ou des trimestres “réputés cotisés” (service militaire, chômage, maladie, maternité, invalidité – dans certaines limites cependant) . Il existe également des possibilités de départ anticipé pour les travailleurs handicapés (à partir de 55 ans) mais les conditions sont très strictes. La retraite pour pénibilité permet également de partir à 60 ans.
Enfin, il faut rappeler que faire valoir ses droits à la retraite ne veut pas forcément dire arrêter de travailler. Il est possible d’être retraité et de travailler, à travers notamment le système du cumul emploi retraite ou de la retraite progressive

*nombre de trimestres requis : né(e) en 1953-1954 : 165 ; 1955 à1957 : 166 ;1958 à1960 :167 ;1961 à 1963 :168 ;1964 à 1966 :169 ; 1967 à 1969 :170 ; 1970 à1972 : 171 ; 1973 et après : 172.

 

 

PHOTO VB 22 MPar Valérie Batigne, présidente et fondatrice de Sapiendo-Retraite.fr.

La Rédaction


Sur le même thème


Vos réactions (8)

  1. richardson chris, le

    J’ai presque 64 ans.
    J’ai commencé travail en France Oct 1995.
    Quand puis je partir en retraite?

  2. Marie Hélène SCHLICHER, le

    Bonjour à tous, Je suis née en 1955, je ne veux pas partir en retraite, es-ce que je suis obliger de faire ma demande pour partir en retraite, et si je ne fais pas ma demande que se passe t-il ? pourrais-je toujours travailler dans mon entreprise. Je vous en remercie à l’avance.

    1. Valérie Batigne, présidente et fondatrice de Sapiendo-Retraite.fr, le

      Bonjour,
      rien ne vous oblige à prendre votre retraite. Celle-ci est un droit, non un devoir. Votre employeur ne peut donc pas vous demander de quitter la société et vous obliger à prendre votre retraite. Néanmoins, ils pourront vous l’imposer à 70 ans, c’est la loi. Sachez que plus vous travaillez, plus vous cotisez et donc plus le montant de votre retraite sera important au moment de votre départ.
      Valérie Batigne, présidente et fondatrice de Sapiendo-Retraite.fr

  3. Vandendriessche, le

    J’ai commencé à travailler à 16 ans,j’ai déjà tous mes trimestres (octobre 1973)
    Je suis né en 1957
    J’aurai 60 ans en septembre 2017
    Je suis en invalidité 1er catégorie
    Pourquoi je n’ai pas droit à ma retraite anticipée

  4. Alain yaned, le

    m pierron tu dois être chef de entreprise pour vouloir travailler après 67 ans en tant que cadre supérieur après plus de 36 ans je n attends que une chose partir le plus vite possible même à me faire licencier

  5. CAID64, le

    Il manque , à mon avis, la catégorie d’âge de mise à la retraite par l’employeur, 70 ans aujourd’hui.

    cordialement

  6. Courrier Cadres : 12/09/16 – À quel &aci…, le

    […] Cette question paraît simple mais les réponses sont multiples. Trois âges sont à distinguer.  […]

    1. L. Pierron, le

      Je pense que votre article est incomplet, car il n’est pas obligatoire de partir à l’âge du taux plein, on peut partir à l’âge de mise en retraite automatique, 67 ans dans la plupart des cas et toucher une retraite avec une surcote.
      Il faudrait donc ajouter une quatrième possibilité.

Répondre à L. Pierron Annuler la réponse.

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires