“Je sais que le télétravail est difficile à vivre, mais nous n’avons pas le choix”

, par Fabien Soyez

Constatant une “érosion” du recours au télétravail, Elisabeth Borne a appelé les chefs d’entreprise et les salariés à “se remobiliser”. Elle a notamment annoncé la tenue de “concertations” avec les partenaires sociaux pour que “les règles sanitaires soient bien appliquées”, et que les organisations où le travail à distance est possible mais non appliqué, jouent le jeu.