Recrutement des cadres : “Le redémarrage se confirme” (Apec)

, par Fabien Soyez

L’Apec vient de publier trois études qui confirment, pour le troisième trimestre 2021, le redémarrage des embauches de cadres et des intentions de mobilité. “Mais cela devrait cristalliser les difficultés de recrutements déjà à l’œuvre, sur un marché de l’emploi cadre de nouveau en tension”, prévient l’association.



Les inégalités professionnelles perdurent pour les femmes cadres

, par Fabien Soyez

Les inégalités de salaires, mais aussi d’accès à des postes de management et à responsabilité stratégique perdurent pour les femmes cadres, selon une récente étude de l’Apec. Mais pour autant, les cadres ne semblent pas favorables à l’instauration de quotas, notamment au sein des comités de direction.



Menacés ou non dans leur emploi, les cadres se préparent à bouger

, par Fabien Soyez

Même si elles sont moins confiantes dans l’avenir, les entreprises continueront de recruter des cadres en 2021, selon l’Apec. De leur côté, ces derniers sont de plus en plus inquiets pour leur emploi. Mais qu’ils se sentent menacés ou non, ils sont nombreux à se préparer à une éventuelle recherche d’emploi.


Une baisse “historique” du recrutement des cadres

, par Fabien Soyez

Face à la crise du Covid-19 qui perdure, l’Apec a revu ses prévisions annuelles de recrutement des cadres, et révèle un recul de 30 % à 40 % des embauches durant l’année en cours. Une baisse “historique”, selon l’association.


Les salaires des cadres risquent d’être impactés par le Covid-19

, par Fabien Soyez

Alors que le salaire des cadres restait stable l’année dernière, il ne devrait pas en être de même en 2020, sous l’effet de la crise du Covid-19. Selon une étude de l’Apec publiée ce mercredi, la pandémie pourrait provoquer cette année une baisse de la rémunération des personnels d’encadrement.


Covid-19 : les offres d’emploi cadre en chute libre

, par Fabien Soyez

Les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40 % en un mois face au coronavirus. Avec la crise économique qui se profile, les entreprises craignant pour leur santé financière pourraient aussi réduire “de façon drastique” leurs investissements.