Sponsorisé Pavé native_illustration environnement Lyria

TGV Lyria : Préservez l’environnement depuis votre bureau (mobile)

, par Yuna Miossec

(Cet article est sponsorisé par TGV Lyria)

Si vous utilisez l’avion pour Bâle, votre empreinte carbone équivaut à 16 trajets avec TGV Lyria et pour Genève elle équivaut même à 20 trajets. Un vol pour la Suisse c’est donc l’équivalent de 2 à 3 semaine de voyages quotidiens en train !

Alors que 50% des émissions de CO2 des entreprises sont dû aux voyages professionnels, et que le critère environnemental arrive en deuxième position dans le choix du mode de transport selon l’étude BVA de 2021, TGV Lyria offre la solution de transport la plus vertueuse écologiquement entre la France et la Suisse.

L’étude INFRAS menée pour Lyria en 2021 a confirmé l’importance cruciale du rail pour un avenir où la mobilité continuera à croître tout en étant indispensable à la protection du climat. La conclusion de Fabien Soulet, DG de TGV Lyria, est sans appel : « Le train est le seul moyen de transport qui offre une réponse immédiate à ce double défi ».

Le développement durable est au cœur des actions de l’entreprise : en 2019, la flotte a été entièrement renouvelée, d’une part pour offrir plus de confort aux voyageurs, d’autre part pour réduire encore sa propre empreinte. En transportant jusqu’à 500 passagers contre 320 jusqu’à présent, tout en consommant presque autant d’énergie, TGV Lyria réduit encore plus ses émissions de CO2. L’écosystème ferroviaire est aussi vertueux, car il vous embarque et dépose en centre-ville. En effet, l’implantation des gares en centre-ville donnent accès à une diversité de modes de transport collectifs, ce qui limite encore votre impact carbone.

Et – très important pour le reporting développement durable dans les entreprises : TGV Lyria fournit un bilan annuel de l’empreinte carbone de chaque entreprise qui souscrit à l’offre Grand Compte.

La mobilité durable c’est également intégrer le respect de l’environnement dans l’offre de restauration :  approvisionnement en circuits courts, recettes de saison, politique zéro plastique pour les produits à usage unique et lutte contre le gaspillage alimentaire avant et après le trajet avec des associations partenaires.

Par ailleurs, dans une logique de démarche globale, Lyria a entrepris une démarche interne depuis plusieurs années sur la réduction de la consommation des ressources, le recyclage des consommables, du mobilier et des accessoires numériques.

Conscient des attentes de sa clientèle en termes de souplesse horaire et de services, TGV Lyria augmente ses fréquences à partir du 28 mars et proposera 17 aller-retours quotidiens entre la France et la Suisse.

https://www.tgv-lyria.com/fr/fr/business/lyria/lyria-business

Yuna Miossec

Yuna Miossec
Web


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires