Sponsorisé illus audencia

[Sponsorisé] « Se former est essentiel car le management évolue très vite »

, par Florent White

Responsable du pôle inter-entreprises à Audencia, Laetitia Fardeau apporte son expertise professionnelle aux cadres qui souhaitent suivre des formations de manager. Avec la volonté d’accompagner au mieux le parcours des candidats.

 

Fardeau Laetitia

Quelles sont les grandes lignes de votre parcours, qui vous ont conduites à vous retrouver à la tête du pôle inter-entreprises d’Audencia ?
En 20 ans, j’ai opéré plusieurs reconversions. J’ai notamment travaillé dans le secteur bancaire et dans celui de l’assurance, en tant que manager. J’ai également été auto-entrepreneuse pendant six ans. Je connais à la fois les problématiques du manager et celles de l’entrepreneur. Je me sens donc parfaitement à ma place à Audencia, où se croisent des cadres actifs, des demandeurs d’emploi ou encore des porteurs de projets, dans le cadre de formations continues. Responsable du pôle inter-entreprises, je suis chargée d’un programme dédié aux comités de direction et aux hauts dirigeants. Je leur apporte mon expertise professionnelle, avec une mise en pratique immédiate. Le management est une compétence qui évolue vite. Il est donc nécessaire de la mettre à jour régulièrement, et de l’enrichir. Cela se fait dans une ambiance conviviale et stimulante.

A quels profils s’adressent les formations en management ?
C’est très varié. Certains apprenants, tels les ingénieurs, ont une excellente expertise de leur métier mais n’ont pas été formés au leadership. D’autres ont fait une belle ascension dans leur entreprise et cherchent à compléter ou valider leurs compétences par un diplôme. Chacun y trouve son intérêt.

Quels sont les cursus les mieux adaptés aux cadres ?
Audencia propose un large catalogue de formations certifiantes ou diplômantes, mais deux d’entre elles me semblent particulièrement en phase avec leurs attentes. La première est l’Executive MBA, qui est tourné vers l’international. Le module s’étale sur 12 ou 18 mois, à temps partiel, et permet d’obtenir un diplôme reconnu partout dans le monde. La seconde s’appelle « Diriger un centre de profit » (DCP). Elle peut être menée en présentiel ou à distance pour les cadres qui n’ont pas la possibilité de se déplacer. Il existe enfin des formations courtes qui répondent à des besoins plus spécifiques. Dans tous les cas, il s’agit de conforter les fondamentaux et de procurer de nouveaux outils aux managers.

Quels conseils pourriez-vous donner aux personnes intéressées ?
Il est important de bien délimiter son projet et ses besoins, afin de choisir le cursus adapté. Dès la prise de contact, notre rôle est d’aider et accompagner les candidats en fonction de leurs attentes. La proximité et l’écoute sont l’ADN d’Audencia. Nous les épaulons tout au long de leur démarche, et notamment dans l’établissement des dossiers de financement. Il faut oser venir vers nous et prendre des informations. Cela n’engage à rien et permet d’être mieux aiguillé dans son projet professionnel.

Toutes les informations sur http://www.executive.audencia.com/ 

Florent White


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires