Sponsorisé Close up of mobile payment in a shop.

Close up of mobile payment in a shop.

3 règles d’or pour convertir un cadre en client lors d’un déplacement

, par Florent White

Cet article est sponsorisé par CA Mon Commerce

 

Votre mission consiste à transformer des cadres en clients lors de déplacements professionnels ? Le choix de vos outils de travail s’avérera crucial, à commencer par votre solution d’encaissement. Et si vous optiez pour un terminal de paiement complet qui saura s’adapter à votre besoin de mobilité ?

Règle d’or n° 1 : soignez l’expérience d’achat dans ses moindres détails

Les expériences d’achat peuvent s’avérer décevantes dès que l’on sort du cadre rassurant de l’entreprise. Lorsqu’ils se déplacent, les commerciaux privilégient généralement l’efficacité et la rapidité à la qualité des échanges. Pourtant, une transaction soignée peut vous aider à marquer les esprits et à fidéliser votre clientèle de cadres en l’espace de quelques secondes. Vous gagnerez donc à choisir une solution d’encaissement performante et mobile qui offrira une grande variété de moyens de paiement à vos interlocuteurs (chèques, espèces et cartes bancaires). Vous pourrez également marquer des points en proposant le règlement sans contact et/ou par smartphone : voir ici une solution de paiement complète qui vous permettra d’optimiser l’expérience d’achat de vos clients professionnels.

 

Règle d’or n° 2 : sécurisez vos transactions où que vous soyez

Lors des séjours d’affaires, les cadres peuvent disposer de cartes bancaires mises à leur disposition par les entreprises qui les mandatent. Ils peuvent également se faire rembourser leurs frais professionnels par leurs employeurs après avoir réglé leurs dépenses avec une carte personnelle. Dans les deux cas de figure, la sécurité et la traçabilité constituent des valeurs cardinales si vous souhaitez vendre des produits ou des services à des cadres en déplacement. Vous aurez donc tout intérêt à choisir un terminal de paiement électronique (TPE) sécurisé par un système de cryptage avancé. Vous devrez également respecter toutes les obligations réglementaires qui encadrent désormais l’utilisation des logiciels de caisse, qu’ils soient statiques ou mobiles. Votre solution d’encaissement devra enfin vous permettre d’éditer un ticket de carte bancaire personnalisé pour répondre aux besoins de vos interlocuteurs : ces derniers pourront ainsi privilégier le format SMS, le format papier ou encore l’envoi par e-mail selon leurs préférences et les exigences posées par leurs entreprises.

 

Règle d’or n° 3 : dotez-vous d’une solution d’encaissement complète

Pour être véritablement performante à l’extérieur, votre solution d’encaissement mobile ne devrait pas se résumer à un terminal de paiement. Elle devrait également vous permettre de suivre votre activité en temps réel afin que vous puissiez la piloter et l’optimiser en permanence. Lorsque vous vous mettrez en quête d’une telle solution, vous devrez donc accorder une attention particulière au logiciel qui accompagnera votre TPE. Privilégiez les solutions qui vous permettront de suivre votre chiffre d’affaires de façon détaillée, en fonction des moyens de paiement utilisés par exemple. Si vous travaillez avec une équipe de vendeurs, assurez-vous de l’existence d’un mode multi-utilisateurs. Celui-ci devrait vous offrir la possibilité de créer des identifiants personnalisés pour chacun de vos collaborateurs, mais aussi d’accéder au suivi d’activité à chaque fois que vous en avez besoin. Pensez enfin à vous renseigner sur le service d’assistance proposé : ce dernier pourra se montrer utile lors de l’installation de votre nouveau logiciel de caisse, au moment de la prise en main de votre terminal de paiement mobile ou encore lors d’un éventuel problème technique en déplacement.

 

 

Avatar

Florent White


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires