RSE famille emploi2

Les salariés à la recherche du “mieux-être” en entreprise

, par Marie Roques

Alors que l’équilibre entre vie pro et vie perso reste fragile pour de nombreux collaborateurs, les entreprises ont encore beaucoup de chemin à faire dans ce domaine.

 

Babilou, groupe de crèches d’entreprises a mené une étude sur les attentes des salariés vis-à-vis de leur société et comment celle-ci peut-elle devenir un partenaire dans l’accomplissement du mieux-être.Premier enseignement : le travail continue d’être un repère.

 

Une question d’équilibre

Pour 83 % des personnes interrogées, il est important de travailler pour avoir un bon équilibre personnel. Ils n’en demeurent pas moins très attentifs à l’articulation entre vie privée et travail. 91 % des salariés sont en effet attachés au respect de cet équilibre.
Au quotidien, les frontières entre vie professionnelle et vie familiale sont poreuses. Lorsque ce n’est pas l’entreprise qui empiète sur la vie privée, une situation subie par près de 4 salariés sur 10, c’est l’inverse qui se produit. 73 % des salariés parents gèrent en effet des aspects de leur vie familiale sur leur lieu de travail.

 

La quête du better-self

Une recherche d’équilibre qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle aspiration des salariés parents : le better-self. Dans cette perspective, les salariés parents ne se sentent pas assez accompagnés par leurs entreprises respectives. Les deux tiers considèrent qu’elles ont encore beaucoup à faire pour faciliter leur vie.
Sans solution mise à leur disposition, 3 collaborateurs sur 4 se débrouillent seul pour faire face aux imprévus familiaux, en posant un jour de congé, en écourtant leur journée ou encore en travaillant depuis leur domicile.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème