RSE femme_enceinte_0

Grossesse au travail : un moment qualifié de difficile par 2 femmes sur 3

, par Julie Tadduni

Pour les 25-34 ans, travailler en étant enceinte reste compliqué. Pour deux d’entre elles sur trois, cela a été un moment difficile. C’est ce que rapporte un sondage réalisé par Odoxa pour la Fondation PremUp.

Concilier grossesse et travail n’est pas toujours évident. 45 % des femmes de moins de 40 ans redoutent même de travailler en étant enceinte. Pour 43 % d’entre elles, ce fut un moment difficile, un chiffre qui atteint les 70 % chez les 25-34 ans.

L’annonce à l’employeur
17 % des femmes ayant été enceintes au travail ou l’étant actuellement déclarent avoir attendu entre 4 et 6 mois avant d’annoncer la nouvelle à leur employeur. Plus de 9 femmes sur 10 (95 %) concernées n’ont reçu aucune information sur les risques liés à leur environnement professionnel.

Déficit de précautions
Seules 27 % des femmes actives enceintes se sont vu proposer une limitation de leurs déplacements professionnels et pour 9 % seulement, le télétravail est possible. En revanche, 42 % ont cité l’aménagement de leurs horaires. Ainsi, 67 % considèrent donc que les entreprises ne sont pas suffisamment précautionneuses avec les femmes enceintes.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Magali, le

    Et que dire lorsque l’on est prise de nausées et vomissements dès le début de la grossesse !
    Un vrai supplice d’aller bosser dans ces conditions..

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires