RSE CourrierCadresCharteDefense

Une charte pour désengorger les transports en commun du quartier La Défense

, par Julie Falcoz

Cette charte a été signée le mercredi 28 novembre entre la région Île-de-France, Paris La Défense, la RATP, SNCF Mobilités et quatorze entreprises de Paris La Défense.

Pourquoi une charte ? Tout simplement pour lisser les heures de pointe et faire en sorte qu’il y ait moins de monde dans les transports en commun autour de La Défense. Cette charte d’engagements réciproques vise à réduire de 5 à 10 % le nombre des salariés utilisant les transports en commun à l’arrivée à Paris La Défense pendant ces heures-là,  soit une réduction de 5 000 à 10 000 usagers environ le matin. Sachant que plus de 100 000 personnes rejoignent leur lieu de travail tous les matins entre 8h30 et 9h30. Ce partenariat signe le début d’une première phase d’un an. “Nous investissons en effet 24 milliards d’euros d’ici à 2025 pour un réseau dimensionné pour faire face à un pic de fréquentation entre 8h et 9h30 alors que les transports en commun sont presque vides une grande partie de la journée”, précise Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France.

Vélo et télétravail

Mais comment désengorger les transports en commun ? Différentes solutions seront expérimentées par les entreprises et les acteurs locaux : décaler les horaires de travail, pas de rendez-vous avant 10h et après 17h, création d’espaces de coworking, dispositions incitant à la pratique du vélo ou d’autres modes de déplacements actifs, covoiturage et bien sûr télétravail. Les impacts cumulés permettront d’améliorer la qualité des déplacements quotidiens domicile/travail et le bien-être des collaborateurs. Un programme d’incitation sous forme de jeu sera proposé début 2019 pour impliquer les salariés avec un système de points “gagnés” grâce aux choix effectués (vélo, horaires décalés, covoiturage…). Les points seront utilisables auprès de commerçants du quartier.

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème