Management Marjorie Di Placido-web

La déshumanisation du recrutement dans les entreprises françaises

, par La Rédaction

Adapter ses méthodes de recrutements aux évolutions numériques de l’entreprise, c’est non seulement assurer une cohérence dans son fonctionnement mais aussi mieux attirer les talents de la nouvelle génération. Mais attention à ne pas perdre de vue que c’est d’humain dont il s’agit ! Par Marjorie Di Placido – Human’ity.

 

En 2016, vous constaterez que la tendance est à la digitalisation des RH. Bonne nouvelle ! Il était temps de pouvoir poser ses congés en ligne, d’avoir un intranet dynamique et vivant au sein de l’entreprise, un Facebook d’entreprise pour y afficher les bons moments partagés au sein d’une communauté professionnelle.
La majorité de ces évolutions vient d’une adaptation et d’efforts considérables de la part des entreprises pour répondre aux attentes des nouvelles générations demandeuses d’une continuité entre ce qu’ils utilisent dans leur quotidien et l’agilité retrouvée au cœur de l’entreprise. Des efforts qui nécessitent des moyens financiers importants pour l’entreprise, un investissement, un pari sur l’avenir pour séduire mais aussi garder ses  talents le plus longtemps possible. La question que je vous pose aujourd’hui est : pourquoi faire tant d’efforts et recruter en parallèle avec des méthodologies en totale contradiction avec ces actions menées au sein de vos entreprises ? Parce qu’en 2016, quand on évoque l’évolution en RH, on parle de recrutement prédictif et 100 % online. La déshumanisation de nos process RH est-elle donc en marche ?

 

Ne pas rater les belles rencontres

Valider un recrutement uniquement parce qu’une application va vous donner un état des lieux émotionnel de votre future recrue, parce qu’un site de matching va vous recommander un profil, ou parce que vous avez réussi à approcher un profil attiré au départ par votre offre pour la rémunération proposée, n’est-ce pas en totale contradiction avec les efforts engagés pour garder vos talents le plus longtemps possible dans vos entreprises ? Ne dit-on pas que l’humain est imprévisible voire surprenant ? Il est évident que déshumaniser nos process RH nous fait passer à côté de belles rencontres. De personnes, qui certes, pourraient bousculer votre zone de confort, mais qui nous permettraient de nous dépasser également. Un profil catalogué comme trop ambitieux ou professionnellement instable pourrait être en réalité un véritable intrapreneur pour votre entreprise. Restons lucides, 50 % des postes qui existent aujourd’hui n’étaient pas connus hier et la plupart de ce de demain, ne le sont pas encore aujourd’hui !

 

Passer du virtuel au réel

Pour comprendre que ces nouveaux acteurs ne sont pas ceux qui peuvent vous donner l’espoir d’une rencontre sérieuse, il suffit de prendre l’exemple des sites de rencontres, qui utilisent les mêmes technologies. D’après une étude Ifop, seulement 13 % des rencontres via un site débouchent sur un mariage. Ces mêmes sites, font aujourd’hui machine arrière face aux relations trop éphémères et sans lendemain de ces mises en contact. Le leader de la rencontre en ligne a lancé ses diners pour célibataires afin de passer du virtuel au réel, et de nouveaux acteurs se sont lancés dans la rencontre directement en face à face, il y a sans aucune doute une raison à cela. La rencontre entre deux personnes, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, doit passer avant tout par l’humain ! Si vous déshumanisez vos recrutements, vous perdez quelque part votre âme. L’humain permet à l’entreprise d’évoluer pour que celle-ci permette à son tour à l’humain d’évoluer. N’oublions pas cela lorsque nous recrutons. Cela changera tout dans la qualité de la relation que vous engagerez et ce dès la méthodologie de recrutement que vous utiliserez.

La Rédaction


Sur le même thème