Management recrutement_11

Entretien d’embauche : 24 % de candidats déjà confrontés à une question déplacée

, par Julie Tadduni

Près d’un quart des candidats déclarent avoir déjà eu affaire à une question déplacée lors d’un entretien de recrutement. C’est ce que révèle un livre blanc publié par le cabinet Robert Walters.

“Après un retard d’une heure, le recruteur m’a fait passer un entretien de 4 minutes (…) sans s’excuser”. “Un recruteur m’a annoncé que mon âge lui posait problème : à 30 ans sans enfant, j’allais forcément m’absenter bientôt pour un congé maternité”. Voici parmi d’autres des témoignages de candidats lors d’entretiens de recrutement. Ainsi 24 % ont déjà été confrontés à une question déplacée lors de ces rendez-vous et 36 % ont déjà eu affaire à un recruteur impoli ou irrespectueux.

Silence radio
79 % des candidats affirment avoir déjà passé un entretien d’embauche sans jamais recevoir de retour. En outre, 94 % pensent que la personnalité du recruteur est un facteur déterminant dans l’opinion qu’ils ont de l’entreprise.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires