Management entretien-cadre

97 % des recruteurs tiennent compte des « soft skills » dans leurs démarches de RH

, par Fabien Soyez

52 % des recruteurs font des softs skills un critère déterminant à l’embauche, selon une étude de Monster.fr. Karl Rigal, responsable éditorial du site d’offres d’emploi, revient avec nous sur l’importance de ces compétences comportementales pour les entreprises.

 

Dans quelle mesure les soft skills sont-elles aujourd’hui prises en compte par les recruteurs ?

Les recruteurs témoignent un intérêt grandissant pour les compétences comportementales. 52 % des recruteurs font des softs skills un critère déterminant à l’embauche, et 45 % les prennent en considération comme venant en complément de compétences techniques (hard skills) primordiales – ce sont ainsi 97 % des RH qui évaluent les savoir-être des candidats. Les compétences techniques sont aujourd’hui de moins en moins pérennes : il faut sans arrêt former pour les maintenir à jour.

Les soft skills permettent au recruteur de se projeter sur le long terme. Elles sont la promesse de voir la personne évoluer dans l’entreprise : si elle dispose des savoir-être nécessaires, celle-ci saura être durable et polyvalente, changer de poste ou de métier le moment venu, et si besoin développer les compétences techniques nécessaires sur le tas.

89,5 % des recruteurs interrogés dans le cadre de notre enquête pensent que dans les années à venir, les compétences comportementales dans le travail continueront, inévitablement, à prendre de l’importance – et cela d’autant plus que l’univers de travail se transforme rapidement. Il y a de petites variations selon les organisations – les TPE / PME privilégient certaines compétences comportementales, différentes de celles des grandes entreprises -, mais globalement, dans un monde qui change très rapidement et où les hard skills sont très vite obsolètes, les soft skills sont donc la garantie pour un recruteur de pouvoir se projeter sur un collaborateur qui aura beaucoup d’atouts pour pouvoir faire face aux challenges qui seront les siens dans son métier, ou dans l’évolution de son parcours au sein de l’entreprise.

 

Quelles sont les soft skills les plus recherchées par les entreprises ?

Selon notre étude, les compétences comportementales les plus appréciées au sein des organisations sont l’adaptabilité / agilité, l’esprit d’équipe, la rigueur / organisation et l’empathie / écoute. Viennent ensuite la motivation, la curiosité, l’ouverture, l’esprit d’entreprendre, la créativité, l’inventivité, la gestion du stress, et en bas de classement, la confiance en soi et l’optimisme.

 

(…)


L’article est à retrouver dans son intégralité sur le site de Rebondir.

 

 

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires