Open Mind avec Edhec Business School

[Open Mind] Crise sanitaire : Garder le cap de la durabilité

, par La Rédaction

Le coronavirus a dominé l’actualité du monde entier ces derniers mois, laissant peu de place à d’autres problèmes. L’environnement demeure cependant une préoccupation cruciale pour 52 % des Français (selon les données Ipsos-Sopra Steria). Comme l’explique le professeur de Finance à l’EDHEC Gianfranco Gianfrate, la Covid-19 souligne plus que jamais l’importance de la durabilité des entreprises.


[Open Mind] Objectifs professionnels : “Les jeunes veulent avoir un impact”

, par La Rédaction

Le NewGen Talent Centre de l’EDHEC explore les aspirations professionnelles des futurs diplômés. Chaque année, le centre publie les résultats d’une enquête auprès d’étudiants en école de management sur ce qu’ils et elles attendent de leur future carrière. Deux objectifs sont mis en avant par les jeunes : les aspirations entrepreneuriales et l’utilité sociale.


[Open Mind] Business et régulation climatique : La réponse du secteur privé

, par La Rédaction

Alors que les pays s’efforcent de trouver une réponse commune à la menace grandissante posée par les changements climatiques, un nouvel élan du secteur privé prend forme, prenant conscience qu’il faut agir pour de nombreuses raisons. Par Bastiaan van der Linden, PhD, professeur associé de responsabilité sociétale de l’entreprise.


[Open Mind] Commentaires en ligne : comment ne pas passer à côté de l’essentiel

, par La Rédaction

À l’ère du numérique où les consommateurs partagent librement leurs opinions sur les produits et services, de nombreuses entreprises rencontrent certaines difficultés à interpréter ces réactions et à en faire leur priorité. Serait-ce partiellement dû au langage utilisé par les consommateurs ? Par Michael Antioco, professeur de marketing à l’Edhec.







[Open Mind] Rôles hybrides : l’avenir de la gestion

, par La Rédaction

Oui, les dirigeants de demain auront besoin de compétences technologiques. Mais ils devront aussi savoir tirer parti de l’intelligence collective, élaborer une vision forte et claire ainsi que valoriser les collaborateurs au lieu de se mettre en avant