Management Entreprise

Les salariés français enclins à partager leurs bureaux avec des personnes extérieures à l’entreprise

, par Nathan Rayaume

Take a Desk, la plate-forme spécialisée dans la mise en relation des entreprises disposant de bureaux vacants et des travailleurs, dévoile aujourd’hui les résultats de son étude sur la perception des bureaux partagés chez les salariés français. Elle révèle que les Français interrogés sont particulièrement ouverts à l’idée de partager leurs bureaux. Un moyen de redynamiser l’espace de travail et de créer de nouvelles synergies.

Avec le télétravail de plus en plus courant dans les entreprises, le mode de consommation des bureaux a été profondément bouleversé ces dernières années et de nombreuses entreprises font aujourd’hui face à des mètres carrés inutilisés. Des espaces devenus inutiles et coûteux qui doivent être repensés par les décideurs pour répondre aux besoins et attentes des travailleurs et redevenir attractifs. Pour 86 % des personnes interrogées, le principal point d’intérêt évoqué est la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes et 79 % évoquent un moyen efficace de favoriser les échanges et le partage de compétences. Ainsi, accueillir de nouveaux collaborateurs extérieurs à l’entreprise est perçu comme étant un réel moyen de développer les interactions et les liens sociaux. Si certains s’interrogent sur leur capacité à travailler aux côtés d’inconnus (58 %), à s’entendre avec ces nouvelles personnes (56 %) ou encore sur le fait que cela puisse entacher l’ambiance globale de l’entreprise (59 %), les salariés interrogés sont globalement ouverts à l’idée de partager un bureau avec n’importe qui. Presque 7 français sur 10 affirment être plutôt favorables à partager leur bureau avec des personnes d’une entreprise du même secteur d’activité et 63 % avec des personnes travaillant dans un autre secteur.

A lire aussi : Pour les salariés, le “bureau du futur” rime avec travail en équipe

Un nouveau souffle dans les bureaux

Le partage de bureaux permet également aux entreprises d’apporter à leurs collaborateurs un nouveau souffle, une nouvelle dynamique en apportant directement une réponse positive sur leur qualité de vie. C’est notamment ce que déclarent 77 % des répondants en citant l’utilité d’avoir un bureau accessible à proximité de leur domicile. Un moyen pour 8 salariés sur 10 de réduire leur temps de trajet quotidien et de diminuer l’impact du stress et de la fatigue liés au transport travail-domicile. « Malgré quelques interrogations, liées notamment au changement d’habitude, d’organisation ou de sécurité et confidentialité, les salariés affichent une réelle ouverture pour le partage de leurs bureaux avec d’autres personnes. Cette solution répond à leur besoin et attente de développer leur vie sociale, le partage et l’échange mais aussi à l’amélioration de leur qualité de vie grâce aux aspects pratiques que le partage de bureau fourni à tous les travailleurs, quel que soit leur secteur, leur statut », conclut Theo Olivier, fondateur de Take a Desk.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème