Management motivation-travail

Pour les cadres, le bien-être au travail serait plus important que le salaire

, par Pierre Tourtois

D’après une étude du cabinet Hays, l’épanouissement au bureau est la source de motivation principale des cadres.

Partant du principe que ces salariés sont à ranger en deux catégories -les motivés et les démotivés- , cette enquête de terrain précise les raisons qui créent ces variations en termes d’engagement.

L’intérêt des missions, la priorité

Hays a remarqué lors de son étude que le salaire “n’est plus suffisant pour fédérer et retenir les collaborateurs”. À partir de ce constat, le cabinet affirme que l’intérêt des missions est la priorité des cadres dans 80% des cas.

En second chef, les salariés “plébiscitent le développement de leurs compétences, qui leur assure autonomie et responsabilisation” puis, en troisième position, l’ambiance de travail.

L’importance de l’ambiance au travail

Enfin, parmi les démotivés, l’atmosphère professionnelle est le facteur principal de désengagement, devant le manque de possibilités d’évolution et de reconnaissance.

Plusieurs causes sont à l’origine de ce climat désagréable : “une mauvaise communication interne, le manque de moyens pour réaliser ses objectifs, un rythme de travail trop soutenu ou encore des difficultés à concilier vie professionnelle et personnelle”.

Pierre Tourtois


Sur le même thème