Management cadres_souriantes

Bien-être au travail : les Européennes heureuses à leur poste

, par Chloé Goudenhooft

Selon la dixième édition du baromètre Edenred-Ipsos 2015, les femmes européennes sont plutôt heureuses au travail. C’est notamment vrai pour les cadres. Elles se montrent néanmoins un peu moins optimistes envers leur avenir professionnel que les hommes.

En moyenne, les femmes européennes affichent un bien-être au travail (bonheur, qualité de vie professionnelle), selon la dixième édition du baromètre Edenred-Ipsos 2015*. 42 % se disent souvent heureuses (48 % pour les cadres), contre 35 % des hommes (44 % des cadres) et seules 7 % expriment ne l’être jamais (9 %). 37 % des répondantes (50 % des cadres) notent leur qualité de vie au travail de 8 à 10 (36 % des hommes et 47 % des hommes cadres).

Le salaire comme première préoccupation
Néanmoins, elles se montrent un peu moins optimistes pour leur avenir professionnel que les hommes (54 % contre 56 % des hommes, et 56 % des femmes cadres contre 67 % de leurs homologues masculins). Le niveau de salaire reste leur première préoccupation (37 % contre 40 % pour les hommes), suivi du maintien de l’emploi (34 % contre 32 %).

Méthodes de travail
En parallèle, leurs attentes concernant les nouvelles méthodes de travail (plus flexibles, collaboratives) sont fortes : 42 % estiment qu’elles sont insuffisantes (36 % des cadres). Le pourcentage est le même chez les hommes (35 % des cadres).

* Enquête réalisée auprès d’échantillons représentatifs de salariés de 14 pays européens. Plus de 13 600 salariés ont été sollicités on line pendant le mois de janvier 2015.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires