Management xavier_leloup

Personne ne me respecte !

, par La Rédaction

“Je suis cadre dans une entreprise et je rencontre des difficultés lorsqu’il s’agit d’imposer mon autorité. J’ai l’impression que mes collaborateurs ne me respectent pas. Comment agir sans me les mettre à dos ?”

 
Jules. M
 
Dans une situation où vous ne vous sentez pas respecté, vos émotions et votre ressenti peuvent être tellement forts que tout est perçu comme flou et confus. Vous ne comprenez pas ce qu’il se passe, sachant que dans le cadre du travail, vous ne pouvez pas avoir les réactions spontanées que vous auriez dans un autre contexte. Il semble alors nécessaire d’adopter une démarche prospective afin de repérer précisément les acteurs, le contexte et les enjeux de la situation. Pour y parvenir, voici des exemples de questions auxquelles vous pouvez répondre par écrit (l’analyse n’en sera que meilleure) :
– les acteurs : quelle est la (ou les) personne(s) qui me manque(nt) de respect (un collègue, un collaborateur, toute l’équipe) ?
– le contexte : où et quand ces faits se produisent-ils (seuls, en réunion, devant des clients…) ?
– mon ressenti : qu’est-ce que je ressens dans cette situation (j’ai peur, je suis en colère, cela m’indiffère, je me sens humilié…) ?
– mes réactions : comment est-ce que je réagis (je suis paralysé, je préfère quitter la pièce, je tiens bon mais je m’effondre dès que je suis seul…) ?
– les réactions des autres : comment mon interlocuteur réagit-il face à ma propre réaction ? Comment les personnes présentes réagissent-elles ?
Cet exercice vous permet d’avoir une vision plus précise de la situation, de repérer les répétitions et d’identifier les exceptions. Nous maîtrisons toujours mieux ce que l’on connaît.
 
Premières réponses pour initier un changement
À l’issue de cette première démarche analytique, listez tout ce que vous avez tenté de faire pour améliorer la situation, notez ce qui a fonctionné pour le reproduire (vous serez peut-être surpris d’en découvrir) et ce qui n’a eu aucun effet bénéfique, pour ne pas répéter ce qui ne marche pas. Communiquer, et plus encore échanger sur notre manière de communiquer, est sûrement le meilleur moyen pour sortir des situations générant de la tension.
À une personne qui vous manque de respect, de répondre : “Vous êtes irrespectueuse, je vous demande d’arrêter”, peut être reçu comme une accusation et une confrontation et de ce fait amplifier le conflit. Préférez une formulation comme : “Quand vous me dites ça, j’ai l’impression que vous me manquez de respect et cela me gêne dans mon travail. Pouvons nous faire autrement ?”. L’humour peut aussi être une façon originale et souvent très efficace de créer un décalage et surprendre votre interlocuteur, permettant de renouer une communication plus équilibrée. Cependant son utilisation demande un minimum de contrôle de ses émotions pour y parvenir.
Il existe des situations ou des personnes avec lesquelles ces façons de communiquer ne sont pas efficaces. Un rappel aux règles de l’entreprise, par l’intermédiaire d’un tiers (responsable RH, DG) sera alors nécessaire. Quoi qu’il en soit, il est important de pouvoir en parler et de ne pas s’isoler car ces situations, si elles se répètent, peuvent avoir un impact négatif sur votre qualité de vie au travail, votre confiance en vous et l’estime que vous vous portez.
La prise en compte et le respect de l’autre sont les points d’ancrage de l’équilibre de toute relation interpersonnelle et il est de la responsabilité de chacun de maintenir et promouvoir cette éthique relationnelle.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires