Management tous-plus-ages-que-moi

Les membres de mon équipe sont tous plus âgés que moi !

, par Julie Tadduni

Difficile de prendre les rênes d’une équipe dont les membres ont un âge supérieur au vôtre. Sentiment de gêne, difficultés à asseoir votre autorité et parfois réflexions désagréables peuvent être au rendez-vous.

“Dans un premier temps, j’ai eu ce que j’appelle ‘le complexe de l’imposteur’. Je ressentais une vraie gêne et je me disais sans cesse : ‘Qu’est-ce que je vais pouvoir leur apprendre ?”, explique Sandra Brossard, aujourd’hui consultante développement des entreprises chez Coach and Co Versailles, à propos de son expérience passée.
Alors qu’elle n’a que 26 ans à l’époque, on la nomme responsable du service automobile d’un journal. Au sein de son équipe, la personne la plus jeune en dehors d’elle a 38 ans et la plus âgée en a 50. Une période difficile durant laquelle elle a dû apprendre à faire avec les réticences de chacun. “On ne se pose pas la question quand l’équipe est plus jeune que soi, car cela semble naturel, note Jorge Marinho, psychologue du travail. Les symboles de l’autorité sont traditionnellement incarnés par des personnes plus âgées, comme les parents. Dans le cas d’un manager plus jeune, non seulement lui, mais les membres de son équipe sont confrontés à une situation inversée”. Alors comment trouver et affirmer sa place ?

Des réticences

Tout n’est pas facile pour le nouvel arrivant, qui peut être confronté à des résistances de la part de son équipe. “Lorsque vous voulez opérer des changements, les autres ont tendance à vous dire : ‘Cela fait vingt ans que je suis dans l’entreprise et que les choses fonctionnent ainsi’, rapporte Sandra Brossard. On m’a parfois fait des réflexions cinglantes ou certains collaborateurs me disaient carrément : ‘Non, je ne le ferai pas’”. Elle confie que son âge a été un vrai handicap car elle ne parvenait pas à avoir une crédibilité face à des salariés qui étaient dans l’entreprise depuis plusieurs années. Elle évoque l’anecdote d’une personne qui a bloqué leur relation dès son arrivée. Celle-ci était en poste depuis dix ans et jugeait que cette place lui revenait. Dans le but de se faire accepter, Sandra Brossard lui obtient un meilleur statut, une rémunération plus élevée, mais rien n’est suffisant.
“Il m’a bien fallu une année pour comprendre que j’avais ma place”, raconte la consultante. Pour ce faire, un dialogue avec ses collaborateurs a dû être instauré.

Être à l’écoute

“Il ne faut pas estimer que, parce que les personnes sont plus âgées, tout doit être changé, ni se dire qu’elles en savent plus que vous parce qu’elles ont de l’expérience. Le but est de chercher l’adhésion de son équipe : si l’on passe en force, cela se paiera”, estime Jorge Morinho. C’est pourquoi il conseille de favoriser l’écoute de ses collaborateurs et de savoir qui ils sont. Des propos que vient étayer Sandra Brossard, pour qui “il y a un travail d’acceptation qui doit être fait par l’équipe. Au début, c’est plus de la cohésion que du management”. Ainsi, si vous devez savoir qui sont les membres de votre équipe, ils doivent également comprendre qui vous êtes, où vous allez et quelle sera votre stratégie. Pendant un an, elle favorise donc les échanges, la réflexion et l’écoute, car elle souhaite ménager tout le monde le plus possible.  
Pour le psychologue du travail, le manager doit bien évidemment respecter l’expérience que son équipe a acquise au fil des années. Ensuite, il est important que celui-ci évalue la situation et estime si les solutions des “anciens” sont toujours adaptées. Si ce n’est pas le cas, il devra fournir une explication argumentée. “Le manager devra être attentif à cette explication, car s’il manque de pédagogie, ses rapports avec ses collaborateurs perdront en qualité et il sera difficile d’y remédier rapidement”, analyse-t-il.   
Être à l’écoute, oui. Mais il ne faut pas moins en oublier de s’affirmer et de faire preuve d’autorité dans certaines situations.

Définir les limites

Heureusement pour elle, Sandra Brossard avait la fougue, le dynamisme et l’esprit conquérant qui vont souvent de pair avec la jeunesse. C’est pourquoi après une année passée à dialoguer et à faire de son mieux pour contenter son équipe, elle décide qu’il est temps de mettre en place les projets dont ils discutent depuis plusieurs mois. “Il faut être humble au départ car on a à apprendre, mais une fois que l’on a fait le tour, il faut poser des règles. Après cette année de mise au point, j’ai décidé que j’avais assez attendu, qu’il fallait s’y mettre. À partir de là, je n’avais plus aucun scrupule à être autoritaire”.
Le psychologue reconnaît quant à lui que ce passage nécessite un effort supplémentaire. Il compare notamment la situation à la difficulté que peuvent rencontrer certaines femmes à affirmer leur autorité face à des collaborateurs masculins. Que dire alors des managers jeunes et femmes ! Si une personne n’accepte pas l’autorité que le poste vous confère, il conseille d’ouvrir le dialogue. Si c’est de l’équipe entière dont il s’agit, alors le manager doit se demander s’il ne fait pas un excès d’autorité.
Avec du recul, Sandra Brossard conseillerait aujourd’hui à une personne confrontée à cette situation d’être plus réactive qu’elle ne l’a été quelques années avant. “Oui, il faut passer par une phase humble, mais elle ne doit pas être trop longue. Même si on n’a pas l’ancienneté, on a les compétences. Il faut avoir confiance en la personne qui vous a confié ce poste”. Évidemment, elle ajoute qu’il faut être à l’écoute de ceux qui ont l’expérience, car il n’est pas inutile de s’entendre dire que la stratégie sur laquelle vous misez a échoué par le passé. Cela pourra vous éviter de vous lancer dans une démarche inefficace. C’est pourquoi pour elle, tout le secret réside ici : “L’idée est de savoir jongler et de mettre un soupçon d’un peu de tout dans sa façon de manager. En faisant cela et en le faisant dans l’ordre, la réussite est certaine”.
 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires