Management Polytechnique

Grandes écoles : ce qu’attendent les diplômés

, par Julie Tadduni

92 % des anciens élèves de grandes écoles considèrent l’intérêt du poste comme un critère primordial de choix du métier, selon la 2e édition du baromètre “Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi”, réalisé par Ipsos et la Conférence des grandes écoles.

 

Qu’attendent les diplômés de grandes écoles de leur emploi ? Pour la majorité d’entre eux (92 %), c’est l’intérêt du poste qui prime. À l’inverse, le salaire n’est cité qu’en 9e position sur 11 critères.

 

Envie d’indépendance

Cependant, les anciens élèves des grandes écoles ont une vision du monde du travail différente de celle des étudiants. Si les grands groupes continuent d’attirer majoritairement les élèves actuels des grandes écoles (54 %), les anciens sont seulement 41 % dans ce cas. Ils sont plus nombreux à vouloir créer leur entreprise (36 % contre 22 %) ou travailler à leur compte (19 % contre 5 %).

 

Davantage de management collaboratif

Les répondants estiment que le mode de management le plus souvent mis en place est directif (37 % des étudiants et 30 % des anciens). Toutefois, ils souhaitent tous aller vers un management plus collaboratif (59 % et 52 %). Ils estiment qu’il est nécessaire :

  • d’avoir la possibilité de se former et de changer de métier au sein de la même entreprise (59 % et 64 %) ;
  • de travailler en mode projet (55 % pour les deux populations) ;
  • d’organiser le travail de manière flexible (52 % et 62 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires