Management pascal_christin-web

Le management collaboratif, gage de performance pour l’entreprise

, par La Rédaction

De nouvelles pratiques managériales sont à l’honneur depuis quelques années : après le management agile ou humain, la tendance est aujourd’hui au management collaboratif. Il place l’homme au centre de l’organisation, bouleversant ainsi les modes organisationnels traditionnels reposant sur un système hiérarchique et pyramidal. Les précisions de Pascal Christin, consultant CSP Formation en management et leadership.

Le management collaboratif est l’envie de faire ensemble, d’aimer faire ce que l’on fait avec les autres et de grandir ensemble chacun à son rythme.

Poursuivre un objectif commun
Cette pratique favorise la coopération au sein des équipes et avec les managers. Ce principe managérial prend en compte l’intérêt et les objectifs communs pour donner l’envie et la motivation à chacun de performer, et ce en toute autonomie. Le manager devient ainsi un accompagnateur qui se doit de favoriser la coopération et la cohésion d’équipe en prenant en compte les spécificités et compétences de chaque collaborateur. Cette notion rejoint celle du “management humain” qui implique de l’intelligence relationnelle pour arriver à insuffler un esprit collaboratif dans son équipe.

Favoriser la prise d’initiative et la créativité
Aujourd’hui, les modèles hiérarchiques et pyramidaux de nos sociétés ne fonctionnent plus ! Ils sont basés sur les préceptes du Taylorisme qui divise l’organisation entre ceux qui décident et ceux qui exécutent, or le monde n’a cessé d’évoluer depuis. Chaque collaborateur a besoin de donner du sens à ses missions en poursuivant un objectif commun. Réfléchi et pensé ensemble, il permet à chacun de se sentir impliqué et concerné dans ses tâches au quotidien. Le management collaboratif redonne de la liberté à chaque personne, favorisant ainsi la prise d’initiative et la créativité. Deux notions qui font la différence dans un contexte très concurrentiel. L’entreprise qui fait confiance à ses collaborateurs sera la plus performante.

Comment introduire le management collaboratif ?
Afin de donner du sens aux missions de ses collaborateurs, l’entreprise doit fixer une stratégie claire et la partager avec les équipes. L’importance de la bonne circulation des informations entre les dirigeants, les managers et les membres de l’équipe est, de ce fait, l’une des conditions à la réussite de la mise en place d’un management collaboratif au sein de l’entreprise. Les collaborateurs peuvent ainsi avoir une vision précise de l’objectif commun poursuivi et y adhérer dans leur pratique au quotidien.
Quant au manager, il doit avant tout faire confiance à son équipe en la laissant oser, créer, tout en lui donnant le droit à l’erreur. Il se doit également de créer les conditions nécessaires à la motivation de chacun de ses collaborateurs et à l’atteinte de leurs objectifs, qui devront être clairs et réalisables. Il se positionne en tant qu’accompagnateur de son équipe au quotidien pour créer un environnement positif et du bien-être au travail.

Vers une entreprise sans boss ?
Poussant le principe de management collaboratif à son paroxysme, on parle même aujourd’hui d’ “holacracy”, un modèle où il n’existe plus de managers mais des cercles où chacun a un ou plusieurs rôles. Imaginez une entreprise sans “boss” où chaque collaborateur est autonome et garant de ses prises de décisions ! Basé sur l’autorité distribuée, ce modèle organisationnel révolutionnaire a déjà été adopté par certaines entreprises.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires