Management marjorie_di_placido-web

L’évolution des RH : Rendez-vous en “Terre Inconnue”… Partie 2



, par La Rédaction

La relation au travail n’est plus la même aujourd’hui qu’il y a quelques années. Les salariés veulent avant tout s’épanouir et mettre du sens dans ce qu’ils font. Les responsables et directeurs de ressources humaines doivent prendre en compte ce changement pour le bien-être des collaborateurs comme pour les performances de l’entreprise. Recourir au télétravail peut être une manière de répondre à ces nouveaux besoins.

Dans la première partie sur l’évolution des RH [voir l’article sur notre site], nous parlions de la gestion du capital humain. Du changement dans les méthodologies et de l’agilité indispensable dont vous devez faire preuve en tant que chef d’entreprise ou manager pour souder et fidéliser vos équipes. La première question que l’on doit se poser, c’est : pourquoi existe-t-il un décalage entre ce que nous utilisons dans notre vie quotidienne pour toujours aller plus vite et avoir un accès facilité à n’importe quelle donnée en un simple clic, alors que les process d’entreprises, eux, sont complexes. Pourquoi remplir manuellement encore une demande de congés ou envoyer un e-mail à son supérieur ? Ne pas avoir accès à son contrat de travail ou sa convention collective en ligne en interne sur le réseau de l’entreprise, sur l’Intranet de l’entreprise ou dans un google drive pour ceux qui n’en ont pas ?
 On ne traite pas ces sujets en RH, on fait semblant de s’y intéresser depuis plusieurs années sans que rien ne bouge réellement. Les méthodologies internes restent très “old school” alors que les besoins des générations actuelles actives sont pourtant clairs. Afin que cet article puisse s’adapter à un plus grand nombre, nous allons évoquer ici dans un premier temps, une solution peu coûteuse vous permettant d’insuffler du changement dans votre entreprise, que vous soyez manager ou dirigeant : le télétravail.

 

La question du juridique
Cela fait 60 ans que nous avons découvert ce mode de fonctionnement qui est très développé dans les pays anglo-saxons et qui révolutionne aujourd’hui nos entreprises françaises. À l’ère des “digital natives”, l’entreprise de demain permet à ses managers de travailler en “home office” quelques jours par semaine. De plus en plus demandé ou négocié lors des entretiens de recrutement ou entretiens annuels, cet avantage aura un impact certain sur l’acceptation d’un poste. Il fera de votre entreprise, une structure agile qui saura séduire certains profils difficiles à trouver sur le marché. Nous vous recommandons toutefois d’être bien encadré dans la mise en place du télétravail au niveau juridique. En effet de nombreux éléments doivent être mentionnés au contrat de travail : assurance, mise à disposition du matériel, horaires, vie privée et personnelle, tant de sujets sur lesquels il faudra vous pencher. 
L’idéal sera de mettre en place progressivement cette nouvelle méthode de travail dans votre entreprise. Commencez par proposer durant la période d’essai, une présence 4 jours par semaine en entreprise et un jour en télétravail. Puis, une fois la période d’essai validée, passez à deux jours par semaine en télétravail. Pour réussir la mise en place du télétravail, il est indispensable que le salarié soit parfaitement intégré en interne en amont. Ne négligez donc pas cette phase. 90 % des chefs d’entreprises français disent ne pas connaître les possibilités offertes par cette organisation du travail. Et vous, où en êtes vous avec le télétravail ?

Lire aussi les autres tribunes de Marjorie Di Placido :

Recruter son Chief Digital Officer.

Profiter de l’été pour recruter !

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires