Management cours business

Comment devient-on un manager ou un leader ?

, par La Rédaction

Tribune – Dans un article précédent (Manager ou leader faut-il arbitrer entre les deux ?), nous terminions par la question de savoir si l’on peut apprendre à devenir un manager et/ou un leader ou s’il s’agit de capacités innées ? Compte tenu du nombre de formations au management et au leadership proposées sur le marché de la formation continue, la réponse semble bien être que l’on peut apprendre à le devenir.  Par François Perotto, consultant-partenaire Kreno Consulting.

Manager, ça s’apprend ? Puisqu’il y a des fondements théoriques au management et au leadership,  nous pouvons supposer que ceux-ci peuvent être acquis par la formation et aussi par l’apprentissage.

Pour le management, les éléments-clefs de la formation seraient les suivants (acquisition et développement des capacités) :

– Comprendre, faire comprendre et savoir partager la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise
– Comprendre, faire comprendre et participer au développement des bases d’un management légitime et exemplaire
– Organiser et structurer son équipe au travers des rôles et des missions de chacun des collaborateurs
– Manager et recruter les talents (besoins actuels et futurs)
– Manager la performance et la motivation
– Manager et développer les méthodes et process (identification, partage et développement des best practices)
– Manager la reconnaissance individuelle et collective et conduire des feedbacks constructifs.

En matière de leadership, les éléments-clefs seraient les suivants (acquisition et développement des capacités) :

– Incarner la vision, la mission et les valeurs de l’organisation
– Inspirer par son mode de management et de leadership (manager-ressource pour son équipe)
– Organiser les conditions d’une structure agile et réceptive au changement
– Développer et faciliter les conditions de la réussite collective et de la coordination entre l’équipe et ses points de connexion (les parties prenantes)
– Amener les collaborateurs à atteindre voire dépasser leur plein potentiel
– Développer la créativité, la polyvalence et l’intelligence collective
– Mettre en place les conditions et faciliter le leadership transformationnel (l’équipe dépasse l’individu et le leader s’adapte à l’équipe en tant que collectif et non plus aux différents individus).

Relations interpersonnelles

Par ailleurs, à la fois le management et le leadership passent par des capacités de relations interpersonnelles. L’apprentissage du management et du leadership passera par l’expérience (on apprend plus jour après jour en pratiquant) et l’expérience vicariante (le mimétisme en regardant un ou d’autres faire). Si tout le monde peut être égal devant la formation continue (l’accès à la formation continue est ouvert et il y a nombre d’excellents organismes de formation), la différence va porter sur les capacités personnelles à être un bon manager et/ou un bon leader (de l’ordre de l’inné) et aussi sur l’environnement qui va favoriser l’éclosion et le développement de ces capacités personnelles.
À ce propos, deux sources propres à l’environnement peuvent être identifiées : les managers-leaders auxquels l’individu est exposé et le type d’organisation dans laquelle il travaille. Certains ont ou ont eu la chance de croiser le chemin de managers-leaders particulièrement exemplaires et inspirants. On peut aussi avoir la chance de travailler ou d’avoir travaillé dans une entreprise centrée sur la Ressource Humaine (les collaborateurs), qui promeut des pratiques managériales et de leadership qui vont permettre à ceux qui ont des capacités naturelles de les conforter et, à ceux qui en ont moins, de mieux les acquérir et les développer.

Entre inné et acquis

Nous voyons ainsi que l’on peut devenir un manager-leader par ses capacités personnelles propres (l’inné), par la formation et par l’apprentissage (l’acquis) ; tout ceci pouvant être fortement favorisé par les rencontres que l’on peut faire en entreprise et par les environnements de travail dans lesquels on peut être immergé. Cela sera d’autant plus favorisé que l’on saura saisir ces deux opportunités !

A lire également :

Manager ou leader faut-il arbitrer entre les deux ?

La Rédaction


Sur le même thème