Management Start-up

Start-up : pourquoi attirent-elles ?

, par Julie Tadduni

42 % des salariés affirment qu’ils souhaiteraient travailler au sein d’une start-up. C’est ce que révèle une enquête BVA pour les trophées Media RH.

Si seulement 3 % des salariés indiquent travailler dans une start-up, ils sont plus de 4 sur 10 à aspirer à le faire.

 

Une culture qui attire

Toutefois, un écart est à noter selon l’âge des répondants. Plus de la moitié des 15-29 ans sont séduits par l’idée, quand ils ne sont que 34 % chez les salariés de plus de 50 ans. Et c’est la culture des start-up qui attire avant tout. En effet, près d’un salarié sur deux émettant le souhait de travailler dans ce type de structure explique cette volonté par la liberté et l’autonomie dans le travail (51 %) ainsi que l’environnement professionnel agréable et détendu (50 %). Viennent ensuite les opportunités professionnelles offertes (48 %) et l’attrait d’un salaire plus attractif (42 %).

 

Les entreprises classiques à la traine

Alors que 6 salariés sur 10 concèdent que leur entreprise est innovante sur son activité, moins de la moitié (43 %) pense qu’elle l’est concernant l’environnement de travail. Les salariés aimeraient que les innovations en matière de RH portent avant tout sur la qualité de vie au travail (66 %) ainsi que le management (41 %). Les employés se prononcent davantage pour des innovations liées à la qualité de vie au travail (70 %), mais les cadres mettent en avant le besoin d’innovation dans le domaine du management (57 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires