High Tech Sécurité

Sécurité : 1/3 des anciens salariés auraient toujours accès au réseau interne

, par Julie Tadduni

33 % des décideurs interrogés à travers le monde avouent que d’anciens salariés pourraient toujours avoir accès au réseau interne. C’est ce que rapporte le rapport Secure Access Threat réalisé par Bogmar.

Malgré la sensibilisation aux menaces, 1/3 des décideurs en entreprise concèdent que leurs anciens salariés seraient susceptibles d’avoir accès au réseau interne.

 

Confiance

90 % des professionnels de la sécurité font confiance la plupart du temps aux salariés ayant un accès privilégié, toutefois 41 % seulement leur font entièrement confiance. Plus des deux tiers (67 %) ont déjà été victimes “assurément” (35 %) ou “possiblement” (34 %) d’une compromission liée à un prestataire externe. Et alors que 66 % des professionnels de la sécurité reconnaissent qu’ils font trop confiance à des fournisseurs, ils ne mesurent pas les conséquences sur la sécurité. “Il suffit d’un seul salarié pour rendre une entreprise vulnérable”, déclare Matt Dircks, CEO de Bomgar.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires