High Tech horne

Les tablettes tactiles : gadget ou véritable outil ?

, par La Rédaction

 

Parmi les nouvelles technologies qui commencent à percer dans le monde du travail figurent les tablettes tactiles. Quelle utilité ? Mode passagère ou tendance de fond ? Adrian Horne, responsable de la communication globale Mobile Internet/ Digital Home chez Lenovo, nous livre quelques éléments de réponse.
 
Les tablettes tactiles sont-elles vraiment utiles dans le cadre du travail ?
Oui, et je vais vous répondre sur un plan marketing autant que personnel. J’utilise une tablette au quotidien. Les avantages sont assez nets par rapport à un ordinateur portable classique : le poids moindre, la portabilité de l’appareil, plus fin, plus petit et qui prend moins de place… Il existe en outre la possibilité d’intégrer la tablette au sein d’une entreprise en termes de réseau et de sécurité, avec une prise en charge de l’appareil par notre administration technique.
 
Ces appareils sont-ils répandus dans le monde du travail ?
De plus en plus. Je ne dirais pas que beaucoup d’entreprises en ont déjà installé un large nombre, mais plus de 50 % de nos clients sont en train d’en déployer ou d’en tester.
Les sociétés commencent à les adopter car les utilisateurs les demandent, voire amènent leur propre machine. C’est ce que l’on appelle l’intégration des outils technologiques personnels dans l’entreprise. Par ailleurs, jusqu’à présent, les vendeurs de tablettes étaient très “focusés” sur l’individuel et pas sur les entreprises qui ont des besoins spécifiques en termes de sécurité et d’intégration dans l’environnement réseau. C’est un avantage que nous avons avec notre produit professionnel qui permet le chiffrement des cartes SD (cartes mémoire, ndlr), l’invalidation à distance de l’appareil en cas de perte ou de vol… Il est important que les données de l’utilisateur, de l’entreprise et des clients soient chiffrées.
 
Est-ce que les tablettes remplacent les ordinateurs portables chez les cadres ?
Elles ne viennent pas en remplacement d’un ordinateur portable. Sauf chez certains ‘executive seniors’ qui n’utilisent que leur tablette ou leur smartphone. Globalement, c’est un outil qui vient en supplément de l’ordinateur portable classique. Car la consultation de données sur tablette est facile, mais des complications surviennent au niveau de la création d’informations (que ce soit pour utiliser un traitement de texte ou faire du design 3D). Ce n’est pas aussi facile que sur un appareil portable classique qui possède un clavier, plus de puissance et un écran plus large.
 
À quoi est, finalement, employée la tablette dans une société ?
L’utilisation varie en fonction de l’entreprise. Ce sont souvent des forces de vente, régulièrement à l’extérieur du bureau. Certains domaines de l’éducation l’emploient aussi, ainsi que les hôpitaux (les médecins) en raison de sa portabilité. On les trouve également dans les banques, l’automobile, les assurances où beaucoup d’acteurs vont sur des sites vérifier des éléments, prendre des photos, des notes…
 
Dans le futur, la tablette tactile sera-t-elle amenée à remplacer l’ordinateur portable ?
Oui, éventuellement. Je pense que nous trouverons une balance entre l’ordinateur et la tablette. Il reste toujours la fonctionnalité du clavier, mais il existe la possibilité d’ajouter un clavier externe sur une tablette. Le deuxième élément est l’ergonomie. Il y a des recommandations dans tous les pays, voire des lois : travailler toute la journée sur une tablette de 10 pouces n’est pas adapté pour les yeux.
 
N’y a-t-il pas un côté gadget qui expliquerait le succès de ces tablettes, même en entreprise ?
Ces derniers douze/ dix-huit mois, il est vrai qu’un certain nombre d’adopteurs ont vu cela comme un gadget haut de gamme. Mais je pense que l’adoption de la part des entreprises et les nouvelles capacités et possibilités des tablettes prouvent que ce n’est pas un produit qui va venir et partir, comme le netbook qui a eu du succès il y a deux-trois ans et a du mal à pousser dans le marché.
 
Aujourd’hui donc, il n’y a pas véritablement de bon choix entre ordinateur portable et tablette tactile : les deux restent utiles…
Tout à fait, les deux restent utiles. En parlant avec les clients et les entreprises, nous découvrons que les utilisateurs trouvent un besoin pour les deux. Concernant le consommateur, le choix sera soit d’avoir un ordinateur classique, soit une tablette, soit les deux, mais en choisissant alors peut-être une tablette plus “entrée de gamme” et plus petite (7 pouces par exemple).
 
Les applications sur les tablettes tactiles sont-elles les mêmes que sur les smartphones ?
Oui, ce sont globalement les mêmes, bien que certaines application soient créées spécifiquement pour les tablettes afin de les adapter à la taille de l’écran.
 

Les tablettes tactiles à l’étude

Selon une enquête “Référence des équipements multimédias” conduite par GfK et Médiamétrie et publiée en novembre 2011, près de trois foyers sur quatre (73,2 %) disposaient d’un ordinateur au troisième trimestre 2011. 44,1 % possèdent un ordinateur portable et 525 000 foyers prévoient d’acheter une tablette tactile dans les six mois. Cependant, “si les tablettes tactiles sont en pleine expansion, cet équipement semble venir en complément de l’ordinateur”, note l’étude.

Ce que confirme une enquête Ipsos publiée en septembre 2011 et qui met notamment en avant la démultiplication des moyens de connexion à Internet chez les Français. “Les Français se connectent avec leur PC, mais aussi avec leur smartphone (34 %), leur console de jeux vidéo (9 %) et leur tablette (5 %).” Par ailleurs, “l’ordinateur se caractérise par un usage toujours sédentaire : connexions à domicile ou au bureau, principalement. En revanche, smartphones et tablettes favorisent un usage beaucoup plus diversifié : les mobinautes se connectent à la fois en mobilité (68 % dans la rue ou dans un lieu public) et à leur domicile (71 %). Les tablettes sont également utilisées hors du domicile, mais la sphère privée reste le principal lieu de connexion (63 %)”.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires