High Tech blockchain

Blockchain : #techno, #bitcoin, #révolution

, par Innocentia Agbe

Si l’on peut admettre que la notion de blockchain n’est pas familière pour tout le monde, le mot lui-même occupe bien des conversations au sein des entreprises. Mais au-delà du qualificatif de nouvelle technologie, qu’est-ce que recouvre véritablement le terme de blockchain ?

 

Vaste base de données

On pourrait simplement dire qu’il s’agit d’une vaste base de données transparentes, partagées, sécurisées par l’ensemble des participants et qui ne fait pas appel à un tiers de confiance”, lance Laurent Leloup, fondateur du quotidien en ligne Finyear, destiné aux professionnels de la finance, il est aussi l’auteur de l’ouvrage “Blockchain, la révolution de la confiance”, paru récemment aux éditions Eyrolles. Ce spécialiste estime que la particularité de la technologie blockchain est la possibilité de se passer d’une plate-forme centralisée pour créer une base de données et ainsi réaliser des échanges de nature diverses, “documents, monnaies ou encore contrats d’actifs”, cite Laurent Leloup.

 

Futur proche

Aujourd’hui utilisée par les particuliers pour l’échange d’argent, via les bitcoins, la technologie séduit également de nombreuses entreprises et prestataires de services. “Associée à l’intelligence articificielle la blockchain permet de gérer des processus comme la génération de contrats en automatique. On met de l’intelligence dans un réseau.” Selon Laurent Leloup, on peut raisonnablement penser que, rapidement, l’utilisation de la technologie va s’étendre. “Les entreprises vont s’apercevoir qu’elles pourront passer des commandes, payer des factures ou encore transporter des marchandises de manière automatique, en temps réel et sans passer par qui que ce soit, résume-t-il. Cela fait partie de l’entreprise du futur, mais c’est un avenir très proche.

 

Transformation sociétale

Au-delà des implications économiques, c’est une transformation sociétale qui s’annonce. Car la blockchain est avant tout une révolution de la confiance, portée non plus par un tiers – banquier, notaire, etc. -, mais par un système décentralisé et partagé.

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème