Entreprise Voyage affaires

Voyages d’affaires : les salariés n’ont pas confiance en leur entreprise en cas d’urgence

, par Julie Tadduni

Les salariés français ne sont que 48 % à considérer que leur employeur pourrait leur venir en aide s’ils se trouvaient dans une situation risquée, selon une étude de l’institut Innofact pour Concur publiée fin septembre.

C’est en France que les employés se montrent les moins confiants quant à la capacité de leur entreprise à leur porter assistance en cas de danger durant un déplacement d’affaires. Ils sont ainsi moins de la moitié (48 %) à avoir confiance en leur entreprise en cas d’urgence.

 

Un déficit de protection ?

Sachant que les salariés français sont les plus nombreux à affirmer avoir déjà été confrontés à une situation risquée (inondation, émeute, attaque terroriste, tremblement de terre…), le constat n’est pas rassurant. Parmi eux 28,5 % déclarent d’ailleurs ne pas avoir été contactés du tout par leur entreprise à ce moment.

 

Des salariés satisfaits

Toutefois, pour ceux dont l’entreprise a pris contact, l’assistance qui leur a été portée a été satisfaisante (à 47 %) voire, très satisfaisante (à 24 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires