Entreprise La Maison Bleue

Voici ce qui attire et fidélise les talents

, par Julie Tadduni

Plus de 91 % de dirigeants estiment que le “care” est la nouvelle clé de fidélisation et d’attractivité, rapporte une étude réalisée par Viavoice pour La Maison Bleue et publiée mardi 10 octobre.

Que désirent les salariés et les talents les plus convoités ? L’étude Famille et Entreprise montre que nouvelles priorités sont en passe de détrôner les indicateurs traditionnellement utilisés pour mesurer l’attractivité employeur de l’entreprise. 91 % des dirigeants pensent ainsi que le “care” est la nouvelle source d’attractivité et de fidélisation des talents.

 

Bien-être

Les salariés, qui évoluent de plus en plus dans une société en réseau et dans leur propre microcosme, souhaitent que leur employeur les accompagne davantage pour assurer leur bien-être au travail comme dans la vie. Pour 41 % des dirigeants, développer le bien-être est jugé très efficace, devant l’image de marque (39 %) et surtout devant la politique de rémunération qui passe au troisième plan dans les attentes avec seulement 34 % jugeant cette solution très efficace.

Environnement positif

Couverture maladie incitative, conciliation vie professionnelle et vie personnelle favorisée, le “care” englobe de nombreuses pratiques. Ainsi, 39 % des décideurs déclarent que les salariés souhaitent des horaires flexibles, et 32 % qu’ils veulent bénéficier d’horaires adaptés pour s’occuper des jeunes enfants. Ces deux mesures ressortent comme étant parmi les plus incitatives par les employeurs pour “un salarié qui devrait choisir entre deux offres d’emploi équivalentes”.
Et certains répondants ne s’arrêtent pas là en proposant des repas de qualité (proposer des restaurants d’entreprise gratuits à 34 %), gardes d’enfants (places de crèches à 27 %) et la prise en charge des frais de transports (27 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Contet, le

    Merci pour cette information,

    Avant de devenir coach indépendant, j’ai débattu pour la qualité de vie au travail avec mes ex-patrons. Redonner du sens au travail et permettre aux salariés d’évoluer dans une entreprise dans laquelle ils se sentent à leur place.
    Le management productif du « toujours plus » devient incongru au jour d’aujourd’hui ; cela fait plus de dégât que de bien sur le moyen et long terme.
    Oui, le « care » a toutes ses chances aujourd’hui et on a tous intérêt à développer cette nouvelle économie qui profitera à tous et redessinera l’avenir de l’entreprenariat.

    Soyons des leaders inspirants pour un monde meilleur.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires