Entreprise entreprise_travail

Plus de la moitié des Français jugent que le sens au travail s’est dégradé

, par Julie Tadduni

55 % des salariés estiment que le sens au travail s’est dégradé, selon une étude Deloitte et Viadeo intitulée « Sens au travail ou sens interdit ? ».

 

81 % des répondants considèrent le travail comme une source d’épanouissement et 75 % vont travailler avec plaisir. Pourtant, plus de la moitié (55 %) juge que le sens au travail s’est dégradé.

 

Un élément primordial

Pour une personne sur deux, la quête de sens a guidé leur choix de métier. Un chiffre qui atteint 60 % chez les plus de 50 ans et 65 % chez les cadres dirigeants. Pour eux, le sens au travail est fortement relié à l’activité réelle (29 %), aux valeurs de l’organisation (26 %) et au travail d’équipe (26 %).

 

Un sujet peu abordé

Si neuf personnes sur dix ont abordé ce sujet au cours des six derniers mois, seulement une sur deux l’a fait dans son environnement professionnel. Enfin, 8,7/10 est le niveau d’importance attribué par les répondants au sens au travail.

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. Lebrun, le

    Bonjour. Peut-on avoir accès à l’étude complète ? Merci

    1. Julie Tadduni, le

      Bonjour,
      l’étude n’a pas été publiée par Deloitte et Viadeo. Ainsi, je vous invite à vous rapprocher d’eux pour obtenir l’étude dans son intégralité.

      Merci infiniment.
      À bientôt !

Répondre à Lebrun Annuler la réponse.

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires