Entreprise ouvriercontent

Les conditions de travail s’améliorent

, par Marie Roques

Selon les résultats d’une étude menée par Malakoff Médéric, le nombre de salariés qui déclarent leur travail physiquement et nerveusement fatigant est en baisse par rapport à 2009.

 

Acteur de la protection sociale complémentaire, Malakoff Médéric, s’est penché, pour la 8e édition de son étude, sur la santé des salariés et la performance des entreprises.

 

De meilleures conditions

On y apprend notamment que 45 % des salariés interrogés déclarent leur travail physiquement fatigant, contre 54 % en 2009. 67 % jugent leur activité nerveusement difficile. Ils étaient 72 % il y a huit ans.

 

Tenir sur la durée

Dans le même temps, Malakoff Médéric relève que le monde du travail vit de profonds bouleversements qui sont autant de défis pour les entreprises et ont un impact sur l’engagement des salariés. Ainsi 42 % d’entre eux estiment que leur rythme de travail s’est accéléré et 46 % ne pas pouvoir travailler au même rythme dans 10 ans.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème