Entreprise Office

L’environnement de vos bureaux incite-t-il vos employés à partir ?

, par La Rédaction

Tribune – L’environnement professionnel et la satisfaction au travail sont intimement liés. Ce qu’un salarié pense de son poste de travail, de son bureau et de la façon dont son bien-être est valorisé, influence sans aucun doute la durée pendant laquelle il envisage d’occuper sa fonction.

L’étude menée par Fellowes confirme cette affirmation. Selon son article, Un petit mouvement pour un grand succès, près d’un tiers des salariés seraient prêts à quitter leur emploi en raison des effets négatifs de leur environnement de travail sur leur santé. Et plus de la moitié des managers estiment avoir perdu des salariés pour la même raison. L’explication est toute simple : les entreprises perdent leurs meilleurs éléments pour des motifs qui leurs sont souvent directement imputables. Et cela traduit une évidence : la santé et le bonheur des salariés sont essentiels à la réussite d’une entreprise moderne.

 

Satisfaire les attentes

Aujourd’hui, plus que jamais, les gens adoptent des modes de vie de plus en plus sains en dehors du milieu professionnel. Voilà pourquoi, ils s’attendent à ce que la santé et le bien-être soient également une priorité au travail – avec 2 personnes sur 5 qui souhaitent connaître la politique de bien-être d’une entreprise lors d’un entretien d’embauche. Pour ceux qui occupent déjà un poste, bien souvent, ils estiment que si leur vie personnelle est équilibrée, elle ne l’est pas au travail. Dans cet esprit, il n’est pas étonnant que les programmes de bien-être rencontrent un succès grandissant en Europe. Les employeurs doivent sérieusement prendre en compte la santé et le bonheur de leurs salariés s’ils veulent améliorer le moral, stimuler la productivité et conserver leurs salariés.

 

Améliorer le bien-être pour améliorer la rétention

Si un mauvais environnement de travail est à l’origine d’un exode salarial, cela suggère que les entreprises jouent un rôle déterminant dans le départ de leurs salariés au lieu de créer un environnement de travail favorable. Comment s’y prendre exactement pour créer un tel environnement ? Pour la plupart, cela commence par un programme de bien-être, qui peut améliorer la rétention, réduire l’absentéisme et stimuler la rentabilité. Pour cela, il faut cependant qu’il soit stimulant, holistique et stratégiquement adapté aux objectifs de l’entreprise. En tant que tel, une approche créative du bien-être en entreprise est nécessaire. Il doit plaire à tous les salariés et être en mesure d’encourager les changements en cours. En ce qui concerne les détails du programme, certains éléments peuvent être simples. Commencer par remplacer la boîte à gâteaux par un panier de fruits pour instaurer des habitudes de grignotage plus saines par exemple. D’autres, cependant, doivent être plus complets. La mise en œuvre d’initiatives de bénévolat communautaire ou de cours mensuels de yoga peut inciter les salariés à réfléchir à leur bien-être en dehors de leurs tâches quotidiennes.

Fait important, un programme de bien-être doit donner aux employeurs la possibilité d’améliorer fondamentalement la façon dont les salariés travaillent. De nombreux bureaux proposent un mode de vie sédentaire, où les salariés sont assis la majeure partie du temps. De plus, le courrier électronique et le chat en ligne n’incitent pas les salariés à se lever pour aller discuter avec leurs collègues. Les bureaux assis/debout ne sont qu’une des méthodes à disposition des employeurs pour changer cela. Ils favorisent plus de mouvement tout au long de la journée de travail et contribuent à prévenir les maladies chroniques et à améliorer globalement la santé des salariés. Le mouvement peut conduire à un environnement de travail plus épanouissant, qui peut lui-même conduire à une augmentation directe de la rétention.

 

Soutenir l’effort

Avec un tiers des personnes sondées affirmant que leurs douleurs au dos et au cou sont directement liées à leur environnement de travail – le lieu de travail existant doit subir des transformations. Chacun s’adapte différemment aux changements, ce qui signifie que l’obtention de résultats nécessite un engagement durable. En tant que tel, les employeurs doivent intensifier leurs efforts pour créer aujourd’hui des lieux de travail axés autour du bien-être. Parce que même si une situation financière saine, la satisfaction client et des bureaux flambant neufs sont importants : ce sont vos salariés qui constituent le moteur de votre activité.

C’est pourquoi une main-d’œuvre en bonne santé, heureuse et active est essentielle pour réussir. Ne laissez pas un environnement de travail austère et un style de vie professionnelle sédentaire être les causes de votre pénurie de talents.

 

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires