Entreprise Télétravail

Le télétravail a reculé suite au déconfinement

, par Fabien Soyez

Suite au déconfinement, le télétravail a été délaissé par un grand nombre d’actifs. Selon un sondage Yougov, la proportion de télétravailleurs n’est plus que de 15 % actuellement en France, contre 27 % pendant le confinement. Mais la situation devrait évoluer avec l’obligation de porter le masque en entreprise.

Même si l’épidémie de coronavirus demeure, et alors que le protocole sanitaire à suivre dans les entreprises a été allégé, les actifs français ont été relativement nombreux à préférer le retour au bureau plutôt que le télétravail. Ainsi, un sondage Yougov relayé par Les Echos, la proportion de télétravailleurs en France n’est plus que de 15 % actuellement, contre 27 % pendant le confinement. En Ile-de-France, elle est même passée de 39 % à 14 %. À noter que le recours au télétravail concerne 24 % des cadres.

Selon Yougov, cette baisse s’explique par la “conjonction de deux facteurs” : le fait que 75 % des personnes déjà en télétravail y aient mis fin avec le déconfinement, et le faible recours (11 %) à cette pratique de ceux qui étaient au chômage partiel durant le confinement.

 

Les entreprises, foyers de contamination

Cette situation ne poserait pas problème si la pandémie ne connaissait pas un début de rebond. Et si le milieu professionnel ne demeurait pas extrêmement propice aux contaminations : selon Santé Publique France, 43 % des clusters identifiés dans l’Hexagone entre juillet et mi-août l’ont été en entreprise.

En outre, des recherches récentes pointent du doigt le risque des systèmes de ventilation et de renouvellement d’air, qui favoriseraient le brassage et l’exposition d’un plus grand nombre de personnes au virus.

 

Le port obligatoire du masque pourrait changer la donne

Les choses pourraient toutefois évoluer avec l’obligation de porter le masque en entreprise à partir du 1er septembre. Une perspective qui ne devrait pas enchanter tous les salariés français. En outre, les organisations craignent le coût important dû à leur devoir de fournir des masques “en nombre suffisant” à chaque travailleur.

Enfin, le gouvernement a d’ores et déjà recommandé aux entreprises de privilégier à nouveau le télétravail. Selon le projet de nouveau protocole sanitaire, le télétravail “reste une pratique recommandée en ce qu’il participe à la démarche de prévention du risque d’infection au SARS-CoV-2 et permet de limiter l’affluence dans les transports en commun”. Le travail à distance pourrait même être “renforcé” dans le cadre “des mesures décidées par les autorités publiques locales”, en fonction des “indicateurs sanitaires”.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires