Entreprise DECEMBRE-JANVIER2019B

Seeqle : ciblez les talents

, par Olivia Allard

Chaque mois, découvrez un focus sur des start-up françaises qui innovent au service des entreprises et des décideurs. Aujourd’hui, nous vous présentons Seeqle, qui propose un  logiciel de recrutement social ciblé via la publicité en ligne.

 

Qui est Seeqle ?

Seeqle est le 1er logiciel de recrutement social ciblé via la publicité en ligne. Cette start-up française a choisi de réaliser le développement de son activité au Portugal où elle a trouvé les équipes de développement lui permettant de se concentrer sur son deploiement. Elle était hébergée dans un des 126 incubateurs lisboetes Start-up Lisboa avant de revenir en France à l’automne 2018. Le logiciel permet de faire des publicités ciblées partout sur le Net (c’est-à-dire sur les réseaux sociaux, Google, sites Web et applications, etc.). Positionné sur du B to B, il s’adresse à toute entreprise qui recrute, qui souhaite optimiser sa vitesse et ses coûts de recrutement. Parmi ses clients : Shell, Banque Populaire, Société Générale, Sephora, Re/max et Humanis. L’entreprise ne paye pas le logiciel lors de son premier mois d’utilisation, elle ne paye que l’investissement de la publicité, ce qui limite les risques.

 

Quelques questions à Ugo Ziller , co-fondateur, CCO & CSO

 

Comment avez-vous convaincu vos équipes de vous suivre ?

Nous avons recruté avant même de partir, ça a été facile de convaincre les candidats, Lisbonne est une ville très attractive. Et sur place, pendant ces deux années, nous n’avons eu aucun mal non plus, grâce à notre logiciel et notre expertise dans le recrutement, il a été facile de trouver nos salariés.

Avez-vous recruté sur place ? Et avez-vous développé votre chiffre d’affaires avec des entreprises portugaises ? Ou internationales ?

Nous avons recruté des Franco-Portugais qui habitaient en France, ils étaient heureux de revenir au Portugal et de travailler dans une start-up. Nos clients sont pour le moment des entreprises françaises et luxembourgeoises. Mais nous aimerions travailler avec des entreprises portugaises ou françaises locales.

Avez-vous bénéficié de facilités d’installation ?

Non, nous avons eu des bureaux très économiques, pour le reste nous avons dû nous débrouiller.

Et du côté des démarches administratives ?

Non, nous avons tenu à rester français car nous avons eu de nombreuses aides d’organismes ou banques français.

Vous revenez en France pour la suite de votre développement mais garderez-vous un pied au Portugal ?

Oui, je continue de venir et d’entretenir des liens personnels et professionnels avec le Portugal.

Quels sont vos projets à court terme ?

Nous sommes en période de levée de fonds, nous souhaitons, tout comme nous l’avons fait au Portugal, ouvrir des bureaux à Paris.

 

Résultats de notre test

Nous avons sélectionné Seeqle car elle répond à un besoin de recrutement des milleniums ressenti de plus en plus
par les groupes ayant besoin de leur regard neuf et leur intuition du comportement consommateur de demain.

Les +

Mutualisation des canaux de diffusion qui permet
d’atteindre des candidats passifs et talents cachés

Pas d’engagement long terme, l’offre est résiliable mensuellement

50 à 100 candidatures reçues mensuellement avec
80 % de qualifiées

Les –

Nous aurions aussi souhaité un support clients en dehors des horaires de bureau

Le prix de lancement est élevé : 500 euros

L’éditeur ne dispose pas encore de certification, ni d’avis favorables sur Internet

On regrette le manque de pré-selection, et nous aurions aimé une vérification des références

 

 

Avatar

Olivia Allard


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires