Économie startup-attitude

Les 25 start-up préférées des candidats en France selon LinkedIn

, par Fabien Soyez

Pour la 2e année consécutive, le réseau professionnel a publié son classement des 25 jeunes entreprises les plus courtisées de France. Sur le podium, la griffe de prêt-à-porter Sézane, le média en ligne Brut et l’assurance santé en ligne Alan. Globalement, le classement demeure dominé par les pépites du secteur de la finance, du transport et des ressources humaines.

 

Pour sa deuxième édition du classement « Top Startups », qui liste les 25 start-up préférées des candidats en France, LinkedIn a analysé les milliards d’actions effectuées par ses 18 millions de membres en France. Le réseau social dédié aux professionnels a notamment pris en compte 4 critères : la croissance des effectifs, les interactions sur la plate-forme avec l’entreprise et ses salariés, l’intérêt pour les offres d’emploi publiées et la capacité à attirer les meilleurs talents.

 

Sézane, Brut et Alan sur le podium

En tête, sur la première place du podium, on retrouve la griffe de prêt-à-porter Sézane. « Première marque de mode française née en ligne, Sézane est devenue incontournable en misant sur des modèles en série limitée et un renouvellement fréquent des collections. Une gestion bien huilée des réseaux sociaux lui a permis de créer une communauté de fans (plus de 1,3 million sur Instagram), adeptes du luxe à un prix encore abordable », indique LinkedIn.

Vient ensuite le média en ligne Brut, qui produit des contenus taillés pour les réseaux sociaux et qui devrait bientôt recruter 50 journalistes, développeurs, data analystes et responsables clientèles. En troisième position, l’assurance santé 100 % en ligne Alan, destinée aux start-up et aux PME. Afin de « transformer la santé », la jeune pousse « cherche à attirer les meilleurs ingénieurs et commerciaux, avec une rémunération médiane de 68 000 euros annuels ».

 

Une fintech tricolore dynamique

En 4e position, Payfit, entreprise spécialisée dans la gestion de paie. Avec Alan, cette start-up illustre le dynamisme de la fintech tricolore, qui compte 6 entreprises du secteur dans le classement. Ainsi, Qonto, la néobanque des freelances et des startuppers, occupe la 12e position du palmarès ; Spendesk, spécialisée dans la gestion des dépenses professionnelles, est en 16e position ; la startup Izicap, qui développe une solution de carte de fidélité virtuelle, occupe la 23e place ; et Fortia Financial Solutions, qui propose une technologie permettant aux banques d’automatiser leurs obligations réglementaires, se retrouve à la 25e place.

 

Transports et logistique attirent les candidats

Le secteur des transports et de la logistique domine également le classement « Top Startups » : Virtuo, qui simplifie la location de voitures, est en 5e position ; l’auto-école en ligne Ornikar est 22e ; la plateforme Everoad, qui connecte expéditeurs et transporteurs en ligne, est à la 11e place ; et Cubyn, qui propose un service de stockage et d’expédition de commandes e-commerce, occupe la 19e place.

 

RH, Big data et IA

« L’intelligence artificielle et le big data au service des entreprises se démarquent également », observe LinkedIn. On retrouve ainsi dans le classement des start-up telles que l’agence de consulting Ividata (14e), l’entreprise de « data storytelling » Toucan Toco (20e) et le développeur de logiciels de contrôles de conformité Fortia Financial Solutions (25e).

Enfin, côté RH, se distinguent Malt (15e), qui met en relation free-lances et entreprises, et la plate-forme de e-learning OpenClassrooms (13e).

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Les 25 start-up préférées des candidats en France selon LinkedIn – nouvellesdefrance, le

    […] Source link […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires