Économie Édito Bolloré

L’œil du tigre

, par La Rédaction

“Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !” Nos tontons flingueurs seraient aujourd’hui bien désarmés face à des Drahi, Bolloré, Arnault et Niel. Car le qualificatif peut difficilement leur être attribués. En revanche, pour ce qui est d’oser, ils osent !

Appétit dévorant auquel ne peut survivre la concurrence,  marchés dont les règles volent en éclats, putsch dans les conseils d’administration laissant sans réaction les dirigeants en place et organisations passées au Kärcher… Vu de l’extérieur, les méthodes employées paraissent grossières.
Et pourtant, rien n’est laissé au hasard. Ces Bulldozers de l’entreprise, prêts à casser les codes et les organisations pour tout reconstruire à leur image, avancent leurs pions en stratèges. Actuellement sous les feux des projecteurs, en raison notamment de leur place grandissante dans les médias, ils savent jouer habillement tour à tour de la lumière quand elle sert leurs intérêts puis de l’obscurité des coulisses.

Capables de sortir les griffes à tout moment pour ne pas passer à côté de leur proie, ils sont surtout brillants, agiles et charmeurs. En somme, ils se comportent davantage en félins qu’en taureaux fonçant tête baissée.

Il suffit de voir les images de Vincent Bolloré montant sur la scène de l’Olympia* face aux équipes de Vivendi et Canal +, pour mesurer le talent que cela implique. Quelques boutades a priori des plus banales dans cet exercice de galvanisation des troupes, et les éclats de rire (jaunes peut-être) fusent. À la sortie, qu’ils soient sincèrement conquis ou dépités,  tous ne peuvent que saluer l’orateur et l’aura du séducteur.
Mais cela peut-il durer, ces grands patrons ne risquent-ils pas d’être pris à leur propre piège ? Quelles stratégies se cachent de l’autre côté du miroir ? Avec ce dossier spécial, Courrier Cadres vous propose de décrypter leurs méthodes et les secrets de leur réussite. Osent-ils vraiment tout (et n’importe quoi) ? Rien n’est moins sûr…

* Complément d’enquête diffusé le 7 avril sur France 2 : “Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ?”

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires