Économie Édito Courrier cadres 2017

Happy !

, par Aline Gérard

“You know what ? I’m happy”. C’est par ces mots, la voix en plus, qu’Yves Decaens, qui était alors mon professeur de radio, entamait il y a près de 15 ans l’une de ses revues de presse. Le monde allait déjà mal, les journaux ne manquaient pas de s’en faire écho, et ce jour-là, l’invité politique de la matinale ne vous donnait pas forcément foi en l’être humain. Pourtant, dans le studio de France Inter, le second degré permettait aux incorrigibles optimistes de voir la lumière naître au cœur du chaos.

Les robots sont désormais capables de remplir les missions de certains cols blancs que l’on pensait protégés… Et alors ? Réinventons nos métiers. Tout va trop vite et la fatigue gagne les équipes ? Sachons redonner “l’envie d’avoir envie”. L’entreprise se libère et parle de se passer des managers… Libérons le cadre !  La presse est morte… Repensons totalement nos contenus et donnons vie au papier augmenté. Les organisations peinent à s’adapter ? Cherchons l’inspiration en dehors des clous !

Le souvenir d’une chronique radiophonique d’un autre âge, les fulgurances d’un marin du Vendée Globe face aux 50e Hurlants, le parcours en Coupe du monde de handball, l’attitude d’un personnage de roman, les agacements de votre collègue de coworking du jour…  Dans cet inventaire à la Perec, se cachent des réponses pour qui sait garder l’esprit ouvert.

C’est pour toutes ces raisons que Courrier Cadres a décidé à travers cette nouvelle formule de tout repenser.

Dans une économie en mutation, nous voulons vous permettre d’anticiper les changements pour ne pas les subir mais vous les approprier. Et surtout créer des ponts avec d’autres univers afin de prendre du recul, susciter le débat et faire tomber les murs.
Puisque l’on ne peut empêcher la terre de tourner, façonnons-la. Audacieux, le monde de demain vous appartient. Alors, heureux ?

gplus-profile-picture

Aline Gérard
Rédactrice en chef de Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires