Économie

Près de 7 % des plus de 55 ans sont en situation de chômage

, par Deborah Weill

Selon une étude de la Dares menée en 2018,  la part de l’emploi des seniors (plus de 55 ans) sur le marché du travail est de 56 %. Si 77,2 % des 55-59 ans sont actifs, ils ne sont pourtant plus que 33,5 % parmi les 60-64 ans.

Selon cette étude, malgré l’augmentation de la part de l’emploi des seniors, ces derniers sont beaucoup plus susceptibles de se trouver en situation de chômage prolongé. “En moyenne en 2018, le taux de chômage (proportion de chômeurs parmi les actifs) des personnes âgées de 55 ans ou plus atteint 6,5 %, et 3,8 % de l’ensemble des 55-64 ans sont au chômage” précise la Dares.

La France demeure aujourd’hui l’un des pays d’Europe le moins avancé sur la question de l’insertion professionnelle des individus en fin de carrière. En effet, l’Insee remarque que sur l’ensemble des seniors en situation de chômage, seuls 12,9 % d’entre eux sont à même de réintégrer un emploi au trimestre suivant.

Politiques d’Etat

Il existe pourtant de nombreux arguments qui font foi des avantages présentés par la collaboration intergénérationnelle. L’Etat cherche à favoriser l’emploi et le développement des compétences des seniors pour pallier ce problème. On peut citer notamment la mise en place d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD) senior, conçu pour accompagner les individus en fin de carrière, mais aussi les contrats de professionnalisation qui prévoient une exonération des cotisations patronales ainsi qu’une aide financière à l’employeur en cas d’embauche d’un individu âgé de plus de 45 ans. Ces mesures encourageant l’intégration des seniors sont notamment expliquées et détaillées sur le site du Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion. 

Financement de projets :

Il est important de préciser que le Conseil économique, social et environnemental déplore la sous représentation des seniors dans les secteurs d’activités liés au commerce et à la communication. Dans ce contexte, l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail a mis en place en février 2021, un système de financement de projets capables de faire évoluer les représentations sur l’employabilité des salariés vieillissants. Les candidatures à ce projet sont encore ouvertes à ce jour dont les conditions sont expliquées sur le site de l’ANACT. 

À LIRE AUSSI : Cadres seniors : face aux mutations du travail et au Covid-19, restez agile !

 

Deborah Weill

Deborah Weill
Journaliste


Sur le même thème