Entreprise

L’Insee constate une amélioration des perspectives pour les chefs d’entreprises

, par Deborah Weill

En mai 2021, le baromètre du climat des affaires de juin de l’Insee atteint son plus haut score depuis 2007

Calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, l’indicateur de climat des affaires gagne 12 points. “A 108, il repasse au-dessus de sa moyenne après une longue période pour la première fois depuis février 2020, et se situe désormais à un niveau supérieur à celui d’avant la crise sanitaire” précise l’enquête. 

Secteurs d’activité

Dans le commerce de détail (y compris commerce et réparation automobiles), le climat des affaires gagne 17 points. Dans le secteur des services, l’indicateur gagne 15 points. Le solde sur les perspectives générales de l’activité atteint son plus haut niveau depuis 2000” précise l’Insee. 

En ce qui concerne le secteur de l’industrie, l’enquête révèle une amélioration des perspectives, avec des carnets de commande en légère croissance. De plus, les chefs d’entreprises constatent que leurs capacités de production augmentent, et font écho de plusieurs pénuries de matière premières depuis la reprise des activités. 

Inflation

L’atmosphère générale des différents secteurs d’activité tend à témoigner d’une possible résurgence de l’inflation. L’Insee explique que depuis le début de l’année, les industriels sont chaque mois plus nombreux à annoncer une augmentation probable de leurs prix de vente”

À LIRE AUSSI : Les salariés restent positifs sur leurs perspectives d’avenir

 

Deborah Weill

Deborah Weill
Journaliste


Sur le même thème