Économie

Les projets de « workations » se multiplient

, par Deborah Weill

D’après une étude de YouGov pour Ford, 51 % des Français en télétravail souhaitent prendre des “workations” dans les prochains mois, notamment plus de deux tiers des 18-35 ans.

Si la pandémie a profondément bouleversé l’organisation des entreprises, elle a aussi transformé les envies de voyage de 74 % des Français.

Dans ce contexte, les projets de “workations” se multiplient : il s’agit d’allier vacances et travail à distance, en répartissant son temps librement entre télétravail et voyage. D’après une étude de YouGov pour Ford, 51 % des Français en télétravail souhaitent prendre des “workations” dans les prochains mois, notamment plus de deux tiers des 18-35 ans.

On remarque également que 64 % des Français préfèrent voyager en voiture, ou dans un van aménagé, en cette période de crise sanitaire. L’étude précise que ces Français expliquent leur choix par la plus grande autonomie offerte par ces modes de transports (72%) mais également pour son aspect sanitaire plus sûr (27%).

 

LIRE AUSSICes télétravailleurs qui démissionneraient s’ils retournaient au bureau à plein temps

 

Vanlife : télétravailler sur la route

L’étude prouve que les travailleurs sont de plus en plus séduits par l’idée de mobilité et d’indépendance. Un tiers des Français déclarent envisager sérieusement la “vanlife” comme mode de vie, soit vivre de façon mobile, au sein d’une voiture aménagée.

L’enquête explique enfin que “Les incitations les plus fortes à adopter ce style de vie résultent du souhait d’une vie plus libre et flexible (40 %), l’aspect économique (24 %) et l’envie de consommer autrement (23 %)”.

 
 

Deborah Weill

Deborah Weill
Journaliste


Sur le même thème