Carrière Format WEB (37)

La Suisse, pays qui séduit le plus les expatriés

, par Camille Boulate

La 12e étude HSBC Expat Explorer vient de dévoiler ses résultats. La Suisse détrône Singapour au classement des destinations préférées des expatriés.

Après quatre années consécutives à la tête du classement HSBC Expat Explorer, Singapour est détrôné par la Suisse qui devient la destination la plus plébiscitée par les expatriés. Point fort du pays? Ses salaires attractifs. En effet, la Suisse se classe en première position sur le critère des ambitions et des perspectives professionnelles. Sept personnes sur dix (71 %) disposent ainsi d’un revenu disponible plus élevé dans que dans leur pays natal. “Le salaire moyen de ces expatriés s’élève ainsi à 111 587 dollars [par an], bien au-dessus de la moyenne mondiale de 75 966 dollars”, note l’étude. Mais la rémunération n’est pas le seul atout du pays. La qualité de vie offerte par la Suisse est également un point qui séduit les expatriés qui sont 82 % à déclarer l’avoir améliorée en s’y installant.

 

Vie de famille : Singapour toujours en tête

Si Singapour descend à la deuxième place, le pays figure toujours en tête du classement sur le critère de vie familiale “en raison de l’excellence de son système scolaire”, précise l’étude. Ainsi, 62 % des personnes installées affirment que leurs enfants bénéficient d’une meilleure éducation que s’ils étaient restés dans leur pays d’origine. Enfin, le Canada fait son grand retour sur la troisième marche du podium. Traditionnellement perçu comme un pays accueillant, 80 % des expatriés apprécient la qualité de vie offerte sur place et se classe ainsi premier sur le critère style de vie.  Du côté des expatriés français, l’expatriation apparaît être un bon moyen d’augmenter leur rémunération. 49 % affirment avoir vu leur salaire progresser. Par ailleurs, si au moment de quitter l’Hexagone, les Français expatriés envisagent de passer plus de 20 ans dans leur pays d’accueil, une fois sur place, ils sont plus d’un quart (28 %) à affirmer vouloir rester plus de deux décennies. Les raisons de ce choix ? Pour plus d’un Français expatrié sur deux, prolonger leur séjour permettrait de parachever leur évolution professionnelle. Plus largement, 49 % des Français déclarent jouir d’une meilleure qualité de vie dans leur nouveau pays.

 

À LIRE AUSSI :

Expatriation : 37 % des Français envisagent de partir à l’étranger dans les deux ans

 

La France en milieu de classement

Enfin, la France fait partie des pays qui peinent à attirer les expatriés, arrivant 17e sur les 33 destinations étudiées. Dans le détail, la France se place 18e sur le critère style de vie, 25e sur celui des ambitions et perspectives professionnelles et 14e sur la vie familiale. En revanche, l’Hexagone occupe la première place du classement en matière d’offre culturelle (sous-critère de la catégorie style de vie). 75 % des personnes installées affirment en effet que le pays propose une offre culturelle diverse et qualitative. Une proportion très supérieure à la moyenne mondiale qui est de 51 %. Si la France attire peu d’expatriés, les profils qui s’y installent sont plus diplômés et plus âgés. 44 % des expatriés ont un diplôme universitaire et 40 % sont âgés de plus de 55 ans (contre 22 % pour la moyenne mondiale). Une fois installés en France, les expatriés ont tendance à vouloir rester plus longtemps. 50 % sont propriétaires d’un bien immobilier sur le territoire français (contre 36 % pour la moyenne mondiale) et 81 % affirment vouloir l’occuper durablement.

*Étude réalisée par l’institut de sondage YouGov pour HSBC auprès de 18 059 personnes, appartenant à 163 pays. Seuls les pays comptabilisant au moins 100 répondants figurent dans l’étude finale, soit 33 marchés.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème