Carrière Salaire

88 % des directeurs et managers envisagent d’augmenter au moins un collaborateur

, par Julie Tadduni

Près de 9 directeurs ou managers sur 10 ont l’intention d’augmenter au moins un collaborateur cette année, selon une enquête réalisée par Robert Half.

 

Alors que la période des entretiens annuels approche, 88 % des managers et directeurs envisagent de revoir à la hausse la paye d’au moins l’un de leur collaborateur en 2018. Cela tombe bien puisqu’un cadre sur deux a l’intention de demander une augmentation.

 

Combien ?

Pour les salariés qui se verront accorder une augmentation, celle-ci devrait être comprise entre 1 % et 15 %. Les hausses de 2 % arrivent en tête (17 %), suivies par 5 % (16 %) et 1 % (11 %).

Une question de moyens 

La raison principale qui pousse les DG, managers et DSI à ne pas augmenter leurs collaborateurs est avant tout le manque de ressources financières (53 %). S’en suivent un salaire déjà considéré comme étant au taux du marché (34 %) ou dont la dernière augmentation est trop récente (16 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires