Formation : le DRH de demain sera davantage tourné vers l’extérieur

, par Marie Roques

Selon la 3e édition de l’étude sur les formations RH réalisée par l’ANDRH et Inergie, les compétences demandées aux directeurs des ressources humaines (DRH) vont sensiblement changer au cours des 5 prochaines années. Ils devront être davantage mobilisés sur l’innovation digitale tout en restant concentrés sur leur rôle social.

Pierre angulaire du fonctionnement de l’entreprise, le directeur des ressources humaines est le témoin des évolutions du monde professionnel. Dans cette perspective, la 3e édition de l’étude sur les formations RH réalisée par l’ANDRH et Inergie, dresse le portrait robot du DRH de demain.

Recul des missions traditionnelles
Selon les résultats de l’enquête, il sera plus médiatique, connecté au monde extérieur et moins centré sur sa seule organisation, poussé par la montée des enjeux sociétaux qui s’invitent aujourd’hui dans l’entreprise. Les professionnels interrogés estiment que, d’ici 5 ans, les DRH devront plus se focaliser sur des missions d’innovation ou encore de diversité et accorder moins d’importance à leurs traditionnelles attributions comme le contrôle de gestion et bilan social ou encore l’évaluation des risques.

Gérer le développement et la transformation
Dans le Top 5 des missions RH à l’horizon 2020, le DRH de demain sera orienté sur la stratégie et la performance RH, la gestion des emplois et le développement des compétences, la qualité de vie au travail, l’innovation digitale et collaborative ou encore la transformation de la fonction RH et la conduite du changement.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires