Carrière jeune-heureux-entreprise

Employeurs les plus attractifs : les “géants américains“ font rêver les étudiants

, par Fabien Soyez

Quelles sont les entreprises qui font rêver les étudiants en filière Business et en filière Ingénierie ? Universum, cabinet international d’étude et de conseil, publie aujourd’hui une  étude menée auprès de 228 000 étudiants dans le monde, et dévoile les aspirations, les secteurs favoris et les objectifs de carrière des futurs cadres. Ceux-ci ne recherchent pas à tout prix un haut salaire, mais aussi un bon environnement de travail et un équilibre vie professionnelle-vie personnelle…

 
La 10e enquête Universum sur les ambitions professionnelles des étudiants dans le monde et les classements de leurs employeurs favoris, vient de paraître. L’étude “World’s Most Attractive Employers” (WMAE), réalisée durant l’automne et l’hiver 2017, repose sur les réponses de plus de 228.000 étudiants, en filières Business ou Ingénierie, en Allemagne, au Brésil, en Chine, aux USA, en France, en Italie, au Japon, ou encore au Royaume-Uni.

Le cabinet d’étude et de conseil constate tout d’abord que les géants américains “n’ont jamais autant fait rêver les étudiants”. En filière Business, Google occupe la première place, suivie par Goldman Sachs, Ernst & Young, Deloitte et KPMG. En filière Ingénierie, Google figure également en haut du podium, suivie cette fois par Microsoft, Apple, BMW Group et Intel.

 

Cabinets d’audit, de conseils et banques d’investissement au sommet

Selon l’enquête, les entreprises d’audit et/ou de conseil et les banques d’investissement (Goldman Sachs, EY, The Boston Consulting Group, McKinsey & Company…) “gagnent progressivement, depuis 5 ans, des places significatives dans les classements” des étudiants des filières Business ou Ingénierie. Universum note ainsi que les étudiants semblent avoir tendance à associer ces entreprises “à des critères qui leur sont chers”, comme les perspectives de revenus élevés (une priorité) et la formation professionnelle.

Plus généralement, quel genre d’entreprises séduisent les étudiants ? Selon leur filière, ces derniers sont attirés par des secteurs d’activité très différents. “Alors que les futurs ingénieurs rêvent de travailler dans l’aéronautique, l’industrie et les services informatiques, les étudiants en filière Business préfèrent le conseil en stratégie et les services financiers.”

 

Amazon grimpe dans les classements

Universum ne cache pas sa surprise vis-à-vis de la “progression impressionnante du géant de la distribution, Amazon” dans le classement Business (+13 places) et dans le classement Ingénieurs (+7 places). “Ce bond est d’autant plus surprenant compte tenu des fortes critiques auxquelles le distributeur a fait face concernant les conditions de travail dans ses entrepôts. Une étude récente à propos de la marque employeur menée par Forbes et SurveyMonkey a montré qu’Amazon était particulièrement attractive grâce à ses piliers : une volonté de changer, d’innover et de s’adapter pour réussir, ainsi que son attention pour ses clients”, commente le cabinet.

Jeunes diplômés

Equilibre vie pro-vie perso

L’enquête se termine avec une analyse des aspirations des étudiants dans le monde. Selon Universum, les jeunes en France aspirent de plus en plus à des salaires élevés, et la tendance est la même dans tous les pays étudiés, quelle que soit la filière. “Cet intérêt peut expliquer la croissance des banques et des entreprises de conseil et d’audit dans les classements (connues pour offrir des salaires compétitifs, mais aussi une bonne référence sur le CV et des formations professionnelles). Le critère ‘perspectives de futurs revenus élevés’ a particulièrement gagné en importance auprès des futurs ingénieurs/IT qui, de plus en plus recherchés des recruteurs, peuvent profiter de leur position de force et demandent de meilleurs packages de rémunération”, constate le cabinet.

Les jeunes sont aussi de plus en plus sensibles à l’environnement de travail dans lequel ils évoluent. Pour les futurs ingénieurs, l’innovation est “la 2ème priorité”, la dimension dynamique et créative, la 4ème, et l’ambiance de travail, la 5ème. A long terme, l’objectif principal des étudiants (Business et Ingénieurs) est de trouver un bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

 

Quête de sens et bon environnement de travail

Enfin, Universum note qu’en France, les étudiants ingénieurs ne considèrent pas la sécurité de l’emploi comme l’un de leurs principaux buts, et se distinguent par “l’importance qu’ils accordent à la quête de sens, l’objectif ‘se consacrer à une cause’ étant leur 2ème objectif carrière.

“La génération Z est prête à être productive et à travailler dur, mais ne fera pas de compromis sur ses besoins de flexibilité et son équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Google, Apple, Amazon et Microsoft sont de bons exemples d’employeurs qui ont su mettre en avant leur culture et leurs valeurs en faisant témoigner directement leurs collaborateurs au travers de vidéos sur les réseaux sociaux favoris de la GenZ. Ils ont communiqué sur le quotidien de l’entreprise plus que sur les postes à pourvoir et ont ainsi montré l’importance qu’ils accordent à un environnement de travail flexible, créatif dynamique et friendly”, conclut Claudia Tattanelli, Chairman of the Strategic Advisory Board chez Universum.

gplus-profile-picture

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires