Carrière Manager-courriercadres

Covid-19 : les offres d’emploi cadre en chute libre

, par Fabien Soyez

Face au coronavirus, les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40 % en un mois, selon les chiffres de l’Apec. Avec la crise économique qui se profile, les entreprises craignant pour leur santé financière pourraient aussi réduire “de façon drastique” leurs investissements.

La fin (temporaire) du plein emploi pour les cadres ? Actuellement, 10,2 millions de salariés sont au chômage partiel, selon Muriel Pénicaud et la Dares. Ce dispositif concerne actuellement 820 000 entreprises, soit plus de 6 sur 10. Parmi eux, des cadres, notamment ceux au forfait jour, depuis fin mars. Ceux souhaitant changer d’entreprise risquent de leur côté d’attendre un certain temps : en effet, selon les chiffres de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) publiées ce mercredi 22 avril, les offres d’emploi des cadres ont chuté de 40 % en un mois, suite au confinement et au ralentissement de l’économie qui ont fait suite à l’épidémie de coronavirus.

“La situation ne cesse d’évoluer, et ce, de façon très rapide”, indique l’Apec. Une semaine après le début du confinement, la baisse du volume des offres se situait déjà aux alentours de 8 %. Selon l’association, “dans un contexte sanitaire inédit, les 297 000 embauches cadres annoncées en début d’année ne se réaliseront pas en 2020”. Avec la crise économique qui se profile, les entreprises craignant pour leur santé financière pourraient, indique-t-elle, “réduire de façon drastique leurs investissements”.

 

L’emploi des cadres recule dans tous les secteurs

Tous les secteurs sont touchés, y compris ceux qui recrutent le plus. Concrètement, les offres d’emploi des cadres ont fortement chuté dans les activités informatiques, l’ingénierie R & D et le conseil, et la gestion des entreprises, avec une baisse moyenne de l’ordre de 38 à 40 % par rapport à 2019. Il y a encore quelques semaines, les entreprises annonçaient avoir besoin de recruter pour “accompagner l’accélération de la transformation numérique, la transition énergétique ainsi que l’évolution des organisations et de leur mode de management”.

Les régions les plus touchées par la baisse de l’emploi cadre sont la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France.

À noter que selon l’Insee, en mars 2020, le nombre total de créations d’entreprises, tous types d’entreprises confondus, accuse une baisse de – 25,5 %.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires