Carrière travail-partage_0

La Semaine du travail en temps partagé se tient partout en France jusqu’au 16 octobre

, par Marie Roques

La Fédération nationale des associations de travail en temps partagé organise partout en France la Semaine du travail en temps partagé. Un rendez-vous qui entend faire le point sur un mode d’organisation souvent méconnu mis qui semble séduire de plus en plus de cadres.

Jusqu’au 16 octobre, de nombreux événements, réunions d’information, forums emploi, journées portes ouvertes dans des entreprises auront lieu partout en France à l’occasion de la Semaine du travail en temps partagé.

Prendre en compte la charge de travail réelle
Selon l’Insee et la CDM-E, l’association professionnelle dédiée à la promotion du travail en temps partagé, près de 200 000 TPE-PME seraient susceptibles de recruter des cadres en temps partagé. Le principe : une entreprise peut embaucher un directeur financier, marketing, un DRH ou encore un responsable commercial en fonction de la charge de travail réelle et de son budget. La mission du cadre peut aller de 1 à 4 jours par semaine. Si la mission ne lui prend que deux jours, il pourra travailler dans une autre entreprise sur le reste de son temps disponible.

Une nouvelle gestion des parcours professionnels
À l’occasion de la Semaine du travail en temps partagé, des experts, avocats en droit social, psychologues du travail ou encore experts-comptables apporteront aux cadres intéressés par le système, mais aussi aux dirigeants d’entreprise un éclairage sur cette nouvelle pratique de gestion des parcours professionnels.
Le rendez-vous s’organise également autour de sujets divers comme le CDI ou CDD en multisalariat, le premier emploi, la seconde carrière, l’équilibre des temps de vie ou encore la couverture santé et les carrières multiples.

Site à visiter : www.le-portail-du-temps-partage.fr

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires