Carrière edhec-moocs

L’Edhec Business School planche sur une plateforme de diplômes 100 % en ligne

, par Fabien Soyez

L’Edhec Business School s’allie avec l’Imperial College London et 5 autres écoles pour concevoir une plate-forme d’e-learning et de diplômes « 100 % online ». L’occasion d’expérimenter de nouvelles technologies et méthodes d’apprentissage.

 
A l’ère du numérique, l’Edhec Business School poursuit sa stratégie de « digitalisation » en s’alliant avec l’Imperial College Business School et 5 autres grandes écoles de commerce (1) – au sein de « l’Alliance Internationale Future of Management Education » (Fome). Objectif : créer une plate-forme de diplômes « 100% online », et plus généralement, tester de nouvelles méthodes d’apprentissage en ligne ou en présentiel.

« Aujourd’hui, nous avons quelques centaines d’étudiants online. Nous en visons 1000 d’ici 5 ans. Des étudiants un peu plus âgés que ceux de nos programmes en formation initiale, qui ont besoin d’un diplôme, du Bachelor aux MBA, pour avancer dans leur carrière ou pour se reconvertir, et qui ne peuvent pas forcément se déplacer jusqu’à nos campus pour se former, car ils se trouvent partout dans le monde, par exemple en Inde ou en Afrique », résume Benoît Arnaud, directeur d’Edhec Online – une toute nouvelle business unit de l’école, dédiée à la coconception (avec une ou plusieurs écoles de la Fome) de programmes diplômants à distance.

 

Un dispositif de « e-learning de proximité »

La plate-forme d’apprentissage numérique sur laquelle planche actuellement l’Edhec est conçue techniquement par l’Imperial College Business School, qui expérimente l’e-learning depuis déjà 15 ans, et par une startup d' »Edtech » créée par l’école britannique, Isendi, dont la mission est d’aider les membres de la Fome à « numériser leurs programmes d’étude ». Plus de 2000 cours devraient être proposés en ligne, que les écoles pourront se partager afin d’enrichir mutuellement leurs formations.

Les cours en ligne déjà réalisés ressemblent aux Moocs que l’on peut trouver sur Fun (France université numérique) ou Coursera – des vidéos, des quizz, des exercices. Mais selon Benoît Arnaud, l’objectif est « d’aller plus loin », en rendant les participants réellement actifs, via « une expérience d’apprentissage online très engageante, telle qu’on pourrait la vivre sur un campus » – avec des travaux de « social Learning » (des activités menées à distance par petits groupes de 5), encadrés par des « tuteurs individuels », au sein d’un dispositif de « e-learning de proximité ». Car, indique Benoît Arnaud, « plus les gens sont à distance, plus ils ont besoin de proximité ».

 

Adaptive learning et réalité virtuelle

Les contenus pédagogiques de la plate-forme de la Fome devraient aussi être « boostés par des innovations technologiques de pointe », assure David Lefevre, directeur du « Edtech Lab » de l’Imperial College Business School. L’Edhec et ses partenaires prévoient ainsi de développer des systèmes d’adaptive learning, ou « apprentissage adaptatif », qui consiste à utiliser des algorithmes pour mieux mesurer le niveau d’apprentissage des étudiants, leur proposer automatiquement des exercices / cours adaptés, et ainsi personnaliser leur apprentissage. Des « outils de réalité virtuelle » et de « serious gaming » sont également en cours de conception, afin « d’augmenter » les cours en ligne.

À noter qu’au-delà de cette plate-forme d’e-learning, l’Edtech Lab » de l’Imperial College London fera également profiter ses partenaires d’une nouvelle technologie, permettant d’assister à des conférences, partout dans le monde, dirigées par des professeurs se trouvant à distance : l’holographie. Comme le décrit le Financial Times, l’école britannique est ainsi en train de mettre en place des cours dispensés par des hologrammes pour ses MBA – une façon de « dépasser les vidéoconférences traditionnelles ».

 

(1) ESMT Berlin, BI Norwegian Business School, Singapore Management University (SMU), Lee Kong Chian School of Business (LKCSB), Ivey Business School.
 
 

gplus-profile-picture

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires