Carrière cadre_emploi_courriercadres

Le Bon Coin investit le créneau de l’emploi cadre

, par Marie Roques

La plate-forme, déjà présente sur le marché des annonces d’emplois, lance le 16 mai prochain, une offre dédiée aux cadres.

 

Le Bon Coin n’en est pas à ses premiers pas en matière d’annonces d’emploi. La plate-forme revendique un total de 900 000 offres déposées en 2017 dans divers secteurs comme les services, la construction, l’industrie ou encore la distribution. Pourtant, elle lance le 16 mai prochain un espace entièrement dédié à l’emploi cadres. “Les prévisions en matière de recrutements de cadres cette année sont comprises entre 248 000 et 271 000 embauches, explique Antoine Jouteau, directeur général du Bon Coin. Et deux cadres sur trois sont en veille ou en recherche active d’emploi.” Un marché en bonne santé en particulier sur des postes d’informaticiens, de spécialistes des études et de la R&D ou encore des cadres commerciaux, dont Le Bon Coin entend tirer profit.

 

Avantage technologique

Pour y parvenir, la plate-forme a fait l’acquisition, en septembre 2017, de la start-up spécialisée dans le recrutement Kudoz dont la technologie lui a permis de développer Le Bon Coin Cadres.
“Les candidats ont la possibilité de s’inscrire en moins de 5 minutes, de recevoir des annonces sélectionnées par un algorithme de recommandation, de postuler en un clic ou encore de recevoir une notification dès que la candidature a été traitée par le recruteur”, énumère Antoine Jouteau.
Côté recruteurs, les entreprises pourront s’inscrire en ligne, publier une annonce et cibler précisément les candidats recherchés grâce à la technologie développée par Kudoz. Ils pourront également créer leur page entreprise avec des photos, des liens, des descriptions, des profils, recevoir des candidatures par e-mail, sur mobile ou directement dans son logiciel RH pour faire un retour au candidat à contacter ou à rejeter.
Dans cette perspective, Le Bon Coin a également l’ambition d’ouvrir un troisième centre de télévente afin d’accompagner les TPE-PME dans leurs recrutements avec des offres adaptées. Parmi les régions envisagées pour cette nouvelle implantation figurent notamment Poitiers, Amiens, Compiègne, Metz, Troyes ou encore Mâcon. Une quinzaine d’emplois seront créés en 2019 et une cinquantaine, à terme.

 

 

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème