Carrière entretien_courriercadres

Entretien : la première impression reste déterminante

, par Marie Roques

Le cabinet Robert Half a interrogé un panel de plus de 500 PDG et Daf français sur la manière dont ils évaluent un candidat lors d’une embauche. Il en ressort qu’un tiers des recruteurs sont convaincus en moins de 10 minutes.

 

“On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression”, dit la maxime. Une réalité confirmée par l’étude du cabinet de recrutement Robert Half, notamment spécialisé dans les métiers de la finance et du digital, qui énonce que 30 % des recruteurs déclarent être convaincus qu’un candidat convient parfaitement au poste vacant en moins de 10 minutes. On apprend également que 25 % prennent leur décision dans les 30 premières minutes de l’entretien tandis que 17 % confirment arrêter leur choix juste après la première rencontre.

 

Une question d’intuition

Pour 14 % des professionnels interrogés, c’est la dernière étape qui les convaincra de la justesse d’un candidat et seuls 6 % indiquent que la vérification des références détermine leur choix final.
Définitivement et en plus des critères objectifs comme le CV et les références, la première impression est déterminante dans un recrutement. Il est donc essentiel pour les candidats de tout mettre en œuvre pour convaincre le recruteur dès sa première intuition.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème