Carrière CC_DECOURAGE

“Il faut manager les managers”

, par Marie Roques

Selon la dernière édition du baromètre CFDT Cadres sur la satisfaction des managers, les cadres ont davantage besoin de support dans un environnement de travail qui ne cesse d’évoluer.

 

“Il faut manager les managers”. C’est en ces mots que Laurent Mahieu, secrétaire général de la CFDT Cadres a introduit la présentation des résultats du baromètre sur la satisfaction des managers. Et d’ajouter, “les cadres sont davantage aux abois que par le passé, et cela nous interpelle.”
L’étude nous apprend néanmoins que l’intérêt du travail pour les cadres représente toujours un haut niveau de satisfaction mais son indicateur est en baisse à 76 %, contre 81 % enregistré en 2013. Dans ce contexte, la reconnaissance des responsabilités, le soutien de la hiérarchie, la formation continue et les espaces d’expression sont des thématiques sur lesquels les indices de satisfaction reculent et perdent entre 8 et 12 points.

 

Moins de marge de manœuvre

L’appui des ressources humaines perd 14 points. “C’est un énorme point noir pour les managers, traduit Laurent Mahieu. Ils sont très majoritairement insatisfaits de l’appui RH.”
D’une manière générale, on apprend aussi que les cadres observent une réduction de leurs marges de manœuvre et de leur autonomie que ce soit pour organiser le travail de leur équipe, piloter un projet, mais aussi pour aider les collaborateurs dans leurs parcours ou encore pour recruter et intégrer. “On retrouve ici les effets de l’insatisfaction envers l’appui RH dans des situations concrètes, souligne Laurent Mahieu. L’efficacité du travail en équipe et l’avancement des projets sont entravés par le reporting incessant. Notons que le soutien organisationnel semble aussi faire défaut.”

 

Besoin de supports

Autre enseignement important apporté par le baromètre, les managers se sentent de plus en plus éloignés de la prise de décision stratégique. Un élément qui engendre la montée du désaccord avec la stratégie et la multiplication des tensions et dilemmes professionnels. “En 2013, près d’un manager sur deux se disait impliqué dans la définition de la stratégie, ils ne sont plus qu’un sur quatre en moyenne aujourd’hui, explique Laurent Mahieu. Pour la CFDT cadres, tout ceci renforce l’idée que les managers ont encore plus besoin de support et notamment : un support RH pour le recrutement, l’intégration, l’évaluation et le parcours professionnel, un support organisationnel pour piloter les équipes et les projets et pour réguler la pression du reporting et du numérique, un support managérial, pour développer les échanges sur la stratégie, sa mise en œuvre concrète et les tensions et dilemmes qu’elle occasionne au quotidien.

 

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème